02 décembre 2012

Mon pauvre Chri!


___ Ce que tu peux être bête mon pauvre Chri! 
Le jour de la distribution, tu regardais ailleurs ou bien tu avais les yeux fermés, ou bien tu n'étais pas là. Mais, pour sûr, tout est tombé à côté! Toi, tu n'as rien reçu! Oublié des fées, banni des dons, le Chri! Il n'est pas Dieu possible d'être aussi sot que tu l’es ! Il y aurait un roi, ta tête ne serait pas très loin de la couronne !
___ Dis, je suis peut-être stupide comme une poubelle sans fond, comme un robinet qui fuit, mais j’arrive quand même à comprendre  que ce que tu es en train de me dire n'est, ni bienveillant ni gentil, alors s'il te plait ménage-moi un poil, vas-y- mollo, veille à ne pas trop me froisser... Fais comme si parfois j'arrivais à comprendre deux trois trucs au hasard. Même les plus niais d’entre les niais ont des fulgurances de comprenette !
___ Tu as raison, Chri chéri, je vais te le dire autrement :
Ces gens là, ceux avec lesquels tu veux pacifier, ceux que tu penses amadouer en t'avançant vers eux les bras grands ouverts, ce sont des dogues, mon Chri. Les penses-tu capable de la moindre once d'empathie? Figure-toi que s'ils peuvent te becqueter le foie, ils le feront et avec le sourire, en plus! Ils ont des cœurs de granit, des ventricules d'airain des mâchoires d'acier trempé, tu peux me croire, sur parole. À chaque fois que tu cherches à faire ami ami avec eux ils commencent par te faire un grand sourire mielleux mais en vrai, ils s'aiguisent les crocs au fond des gorges. Ce sont des carnassiers sans morale ni principe, Chri, ils ne pensent qu’à te dévorer les mains que tu leurs tends et quand ils en restent là tu peux encore t'estimer heureux. En vrai, c'est le bras et l’épaule et, si possible tout le reste qui les intéresse... Il ne faut pas s’en approcher, jamais ! Ils sont un feu du diable, un brasier de Satan! Dès que tu y mets la main, elle s’enflamme et tu finis charbon. As-tu envie de te retrouver au caniveau, sale, racorni, inutile ? Est-ce cela que tu te souhaites, Chri ?
Ce sont des hyènes sanguinaires assoiffées de profits. N’attends rien de bon d’eux et de tous leurs congénères, Chri. Ils feraient travailler les enfants dix heures par jour s’ils le pouvaient. Du reste, ils le font ! Ils mettraient en péril la terre entière si certains ne veillaient pas au grain. Du reste, ils y résistent. Ils foutraient à la rue dans le froid et le vent des familles entières si on leur laissait l’occasion. Du reste, ils la guettent. Ils jetteraient dehors des salariées pour une pince à cheveux de cinq euros oubliée dans un sac ET ils le font, Chri, ouvre les yeux sur le monde dans lequel tu vis désormais. Ils ont quitté le navire commun Chri, ils voguent dorénavant sur le leur, entre eux et se foutent pas mal des vagues tsunamis qu'ils provoquent. Ils n’ont plus aucun scrupule, aucune retenue, ils vivent sur une autre planète, ils ne sont plus à nos côtés, ils habitent dans des réserves loin de notre monde à nous. Ils prennent leurs avions, ils ont leurs restaurants, leurs quartiers, leurs villes, leurs résidences protégées, leur monde en parallèle au notre. Là-bas, on les adule, on les vénère, on leur baise les mains, on leur éponge le front, on leur ouvre les portes, on ne les regarde même plus dans les yeux. Et c’est bien ce qu’ils attendent de nous, Chri ! Qu’on s’allonge devant eux dans la boue pour qu’ils nous passent sur le corps et ne salissent pas leurs chaussures à cinq mille.
Et je ne veux pas entendre que j’exagère, Chri ! C'est exactement l'inverse! J'aplanis, je tempère, j'édulcore! La réalité est bien pire. Il suffit de regarder ce que leurs amis et acolytes du même monde font aux forêts, aux océans, aux rivières, aux lacs...
Ils sont capables de t'arracher le poignet qui porte la montre que tu ne peux pas t’acheter si jamais  tu t’avises de leur demander l’heure, tu le sais bien.

Alors s’il te plait, Chri chéri, renonce à ton achat, reporte le, passe toi de ce que tu souhaitais t'offrir, dis toi qu'au fond tu n'en as pas vraiment besoin et surtout, surtout n’entre dans aucune banque pour y souscrire le moindre petit crédit, si non, je te le jure comme Dieu et Dieu font cloître: tu ne t’en relèveras pas.




15 commentaires:

brigitte celerier a dit…

j'aime pas les conseilleurs, surtout un peu méprisants, mais là mon ami écoute le... et n'écoute pas le banquier

Chri a dit…

@ Brigitte S'il se parle à lui-même... Qu'il s'écoute!

Tilia a dit…

Coïncidence, je viens juste de lire un commentaire dans mon grenier qui dit textuellement ceci : « ..Dans le temps, un banquier qui faisait faillite se suicidait, aujourd'hui ils demandent qu'on les renflouent... ». C'est Patriarch qui s'exprime ainsi, il a soufflé ses quatre vingt bougies, il sait de quoi il parle.
Ceci dit il n'y a pas que les banquiers qui se comportent comme des hyènes. Les actionnaires et les industriels (type Mital) sont pires, de vrais vampires.
Bon dimanche, Chri

Chri a dit…

@ Tilia Bien sûr, pour moi, ils étaient tous dans le même panier!

M a dit…

Etrange espèce dont moult représentants ont les dents qui rayent le parquet, le bras long, les doigts crochus et les bourses détendues par l'argent...
A voté ! De confiance, j'irai la voir de plus près demain !

Chri a dit…

@M Merci de la confiance!

Brigitte a dit…

Bah oui tous dans le même panier ...y'en a pas un pour rattraper l'autre !!!
"Misère ,misère" disait Coluche et cela ne change guère ...
J'irai lire ta nouvelle très vite

Chri a dit…

@ Brigitte Pas un! Merci pour elle!

Anonyme a dit…

Quelle belle banière !
Mais pour qui faut-il donc voter ? La dame qui a mis une pince à cheveux séphora dans ses cheveux , ou la Nouvelle, ou la nationalisation de Florange ? Et oussekon vote ?
bon, je vote oui à tout ! Chez nous les antivols apparaissent sur les steaks !Bientôt la nanotechnologie pénétrera le bout de gras et les entreprises du cac 40 ne paieront toujours pas d'impôts tandis que les EPR coûteront toujours plus cher et qu'on financera de Grands Projets Inutiles ! Fichtre , votre plume ne chômera pas !
Carré décidément Rouge toujours !

Laurence a dit…

Ze big problem, c'est que c'est déjà fait Chri. Tu es déjà rentré dans une banque et tu as déjà souscrit un prêt tellement gros, mais tellement gros que tes enfants se mettront avec les miens, et les enfants de leurs enfants aussi, pour rembourser ton entrée dans cette pu... de banque !!!! Ton conseiller (qui doit être d'ailleurs le même que le mien vue la teneur de ses propos !) a raison, mais que de fois je l'ai fait taire !

Chri a dit…

@CR Pour voter c'est un lien qui amène à deux nouvelles sur le site short edition et on vote à la fin des nouvelles...

@ Laurence Tu as malheureusement raison!

véronique a dit…

et si l'on voyait de temps en temps le verre plutôt plein ... (même s'il ne l'est qu'à moitié, sans se voiler la face bien sûr ni fermer les yeux)
même si tout ce que vous dites est vrai, archi vrai, ne pouvons nous pas un peu relater les belles choses qui se font ici et puis là, car il y en a ..

allez ! soyons fous, soyons positifs, optimistes, moi j'en ai assez de ce noir que l'on broie sans arrêt. Pas une chaine, pas un journal, rien de rien pour nous faire croire que peut être tout est encore possible. Je ne vous en veux pas Chri mais allez, la prochaine fois faites nous sourire comme vous savez si bien le faire ! et puis Noël approche et comme chaque année, j'attends (nous attendons ! ) votre conte qui va avec :o)

Chri a dit…

@ Véronique Ne rien leur devoir a quelque chose de positif!!! Aïe, la prochaine sera pire!!!

véronique a dit…

allez ... on va y arriver j'en suis sûre ! et puis de toute façon le 21 on est tous morts !

Chri a dit…

@ Véronique Ah non, pas vous!

Publications les plus consultées