12 février 2014

Des pizzas brûlantes.

Je ne sais pas pouilleuse mystérieuses raisons mais pendant une absence un traducteur anonyme et machinal s'est emparé de mon texte et j'ai trouvé ça si drôle que je l'ai laissé à lire. J'ai copié collé le vrai texte sous la photo.


___ Et sur juin Échelle de un à Dix, Vous diriez Qué Vous souffrez Combien?
___ Heu ... pas de je-ne-Sais, Douze? Treize?
___ Ah oui Quand même ...
___ Imaginez juin à pizza sortie du Four Qu'on Vous poserait Sur Les côtes. Vous VOYEZ le genre? Hé Bien Imaginez Maintenant Qué this pizzas ne refroidissent JAMAIS! Qu'elle brûle en permanence ... Appelez Jeanne, Elle saurait Vous decrire ça, Elle.
___ Une Royale ous juin Reine? Je plaisante. Le type de l'après Avoir INSPECTÉ mon torse session lunettes sur le bout du nez m'a dit: Ce  Que Vous rapide avez, jeune homme, (oui, il intérêt comme ça, moqueur ...) C'EST un zona et mon pauvre vieux ( MAIS il Revient vite à la Réalité) et un zona, Je vais vous Dire Que se Traite par Le Mépris. 
___ Ouf, ça va, (ça J'en ai à revendre, je me suis dit entre parenthèses) mêmee si je le reserve Plutôt verser les pervers de Tous poils Qui l'après s'être occupés de Ce Qui se passe Dans ma chambre veulent Maintenant se mêler de ma bibliothèque ... Et bientôt de mon Cerveau? 
Le doc une added: Il N'y a rien à faire qu'attendre d'Autre. Attendre Que ça passe, PARCE Qué ça va passer. Quand, je ne Peux Pas Vous Dire MAIS Vous Verrez jour non, Votre Quatre saisons, Elle refroidira et finira par Disparaître. Vous n'aurez plus de mal. Un jour ... En attendant, dégustez.

Il M'a gentiment proposer de me rhabiller, J'ai Remis mon tee-shirt sur ​​ma calzone, en Prenant Soin de Ne Pas trop la frôler, Saisi carte vitale il S'est de MA, il M'a prescribed QUELQUES antalgiques Génériques n'avez non plus de puissant Que les Autres à Prendre ONU quart d'heure avant de sauter par la fenêtre et M'a serré la principale Avec Précaution Comme si j'étais non bidon de nitroglycérine.  Au rhume suivant.
Et je me suis retrouvé Dans la rue, machines Régina brûlante Sur Les côtes. Djé n'avais pas mal Quand je levais Le Bras, je ne souffrais Pas Quand je m'habillais, CE n'était Pas douloureux Quand je conduisais, Bien dans C'était de plus de mal j'avais Tout Le Temps simples. Et j'etais Dans la rue. Et ça ne se voyait polo.
En rentrant chez moi, ma fromages Trois sous le bras, je suis dépassé chez le marchand de journaux. Je Lui ai raconte ma mésaventure. Il Faut faire appel à l'ONU chasseur de feu M'a-t-il dit sérieusement. Un rebouteux si you prefer Quelqu'un Qui un CE don là ... J'en Connais Qui non, en plus de pompier volontaire intérêt, ça tombe Plutôt bien, C'EST CE Qué J'ai sous le bras, incendie non. Là où J'en Étais, Une Fois Rentre Avec ma Forestière en bandoulière, J'ai appele le pompier de service. Il M'a multiples demandé Où j'habitais et m'a dit qu'il serait chez moi le soir mème. En plus, ILS viennent à domicile, je me suis dit. Sous cuisinière de juin de Mieux Que SOS urgences médecins qui-ne daignent levier Leurs petits doigts Que Si Vous rapide avez non membre. Et encore, Il Faut Insister.
J'ai Passé Le Reste de la Journée à me gaver de comprimés de paracétamol mille Comme si dans C'était des fraises tagada et je ne marchais plus de Dans La maison Que les bras écartés, mon Océane incandescente Bien arrimée ...
Une heure prevue, il sonnait à la porte. Il avait de grosses canalisations larges bien, je me suis dit: il ne va faire qu'une bouchée de ma Marguerite. J'ai Soulève mon tirer et mes bras et je l'ai Laissé Travailler. Il passait les canalisations sur ma Campagnarde en marmonnant DANS sa moustache epaisse. En Dix secondes il avait Terminé. Voilà, ça devrait s'apaiser DANS Quelque Temps prometteuses M'a-t-il. Je vous rappelle ce soir. Et il intérêt parti sans Vouloir Être payeur. Quand sur un un don sur fr FAIT Profiter les Autres au-il Lancé Généreux.
J'ai Attendu. J'attends rappel. Ma Napolitaine un fait Comme TOUTES les Autres, ELLE à continuer de Brûler. Il Est Revenu le Lendemain, je Lui avais Prepared juin bouteille de Tariquet verser fils Déplacement. Pas passage Fils de Deuxième de N'a eu en plus d'Effet Que le premier ministre. Il a renoncé en ne COMPRENANT Pas MAIS il ne M'a Pas Laissé en plan. Il M'a Donné Une adresse. J'aurais Préféré qu'il me la Donne en premier, J'aurais Gagné du Temps mais bon.
Une gentille mamie, Mauricette Benoit, M'a, Elle, Demande d'apporter des photos de juin, oui juin photo de moi, polo juin de mon salon, puisqu'elle Allait souffler sur ma photo de Chez Elle Quand Elle aurait moment non avant de se coucher versez eviter le Déplacement ... Elle ne M'a Pas Demande de VENIR habiter chez Elle, C'est déjà ça ... Oulah Ça c'est douloureux qu'elle un fait en examinant ma Sicilienne ... Sans blague , Mauricette tu Crois Que je viens te voir versez Passer le Temps? Heureusement Qu'on ne les PAIE Pas! Elle, Elle a soufflé longuement sur ma végétarienne et M'a Assuré qu'elle y reviendrait Un petit coup en soufflant sur la photo avant d'aller se coucher. J'etais rassuré, Elle Allait me Travailler PLUSIEURS foie par jour ... j'etais à Deux doigts d'éclater de rire Ce Qui malheureusement m'aurait fel non mal de chien.
J'ai juste souri, crispé, avant de me rhabiller .... Et, DEPUIS, j'attends.

Le Seul Endroit Où je N'ai pas mal C'est Dans un bain brûlant. Maïs non Prendre la pizza bain Avec de juin collée sous le bras CE pas n'est Très ragoutant ...
Alors, j'attends ... Avec mon Auvergnate et le souffle chaud de Mauricette.


___ Et sur une échelle de un à dix, vous diriez que vous souffrez combien?
___ Heu... je ne sais pas, douze? Treize?
___ Ah oui quand même...
___ Imaginez une pizza sortie du four qu'on vous poserait sur les côtes. Vous voyez le genre? Hé bien imaginez maintenant que cette pizza ne refroidit JAMAIS!
___ Une Royale ou une Reine? Je plaisante. Ce que vous avez, jeune homme, (oui, il est comme ça, moqueur...) c'est un zona et mon pauvre vieux et un zona ça ne se traite que par le mépris. 
___ Ouf, ça va, ça j'en ai à revendre, je me suis dit entre parenthèses) même si je le réserve plutôt pour les pervers de tous poils qui après s'être occupés de ce qui se passe dans ma chambre veulent maintenant se mêler de ma bibliothèque. Et bientôt de mon cerveau? Le doc a ajouté: Il n'y a rien à faire d'autre qu'attendre. Attendre que ça passe, parce que ça va passer. Quand, je ne peux pas vous dire mais vous verrez un jour, votre Quatre saisons, elle refroidira et finira par disparaître. Vous n'aurez plus mal. Un jour...

Il m'a gentiment proposé de me rhabiller, j'ai remis mon tee-shirt sur ma calzone, en prenant soin de ne pas trop la frôler, il s'est saisi de ma carte vitale, il m'a prescrit quelques antalgiques génériques dont un plus puissant que les autres à prendre un quart d'heure avant de sauter par la fenêtre et m'a serré la main avec précaution comme si j'étais un bidon de nitroglycérine. Au rhume suivant.
Et je me suis retrouvé dans la rue, ma Régina brûlante sur les côtes. Je n'avais pas mal quand je levais le bras, je ne souffrais pas quand je m'habillais, ce n'était pas douloureux quand je conduisais, c'était bien plus simple, j'avais mal tout le temps. Et j'étais dans la rue. Et ça ne se voyait pas.
En rentrant chez moi, ma Trois fromages sous le bras, je suis passé chez le marchand de journaux. Je lui ai raconté ma mésaventure. Il faut faire appel à un chasseur de feu m'a-t-il dit sérieusement. Un rebouteux si vous préférez quelqu'un qui a ce don là... J'en connais un qui, en plus est pompier volontaire, ça tombe plutôt bien, c'est ce que j'ai sous le bras, un incendie. Là où j'en étais, une fois rentré avec ma Forestière en bandoulière, j'ai appelé le pompier de service. Il m'a demandé où j'habitais et m'a dit qu'il serait chez moi le soir même. En plus, ils viennent à domicile, je me suis dit. Mieux que SOS urgences médecins qui ne daignent lever leurs petits doigts que si vous avez un membre  écrasé sous une cuisinière. Et encore, il faut insister.
J'ai passé le reste de la journée à me gaver de comprimés de paracétamol mille comme si c'était des fraises tagada et je ne marchais plus dans la maison que les bras écartés, mon Océane incandescente bien arrimée...
A l'heure prévue, il sonnait à la porte. Il avait de grosses mains bien larges, je me suis dit: il ne va faire qu'une bouchée de ma Marguerite. J'ai soulevé mon pull et mes bras et je l'ai laissé travailler. Il passait les mains sur ma Campagnarde en marmonnant dans sa moustache épaisse. En dix secondes il avait terminé. Voilà, ça devrait s'apaiser dans quelque temps m'a-t-il promis. Je vous rappelle ce soir. Et il est parti sans vouloir être payer. Quand on a un don on en fait profiter les autres a-t-il lancé généreux.
J'ai attendu. J'attends encore. Ma Napolitaine a fait comme toutes les autres, elle a continué de brûler. Il est revenu le lendemain, je lui avais préparé une bouteille de Tariquet pour son déplacement. Son deuxième passage n'a pas eu plus d'effet que le premier. Il a renoncé en ne comprenant pas mais il ne m'a pas laissé en plan. Il m'a donné une adresse. J'aurais préféré qu'il me la donne en premier, j'aurais gagné du temps mais bon.
Une mamie gentille qui m'a, elle, demandé d'apporter une photo, oui une photo de moi, pas une de mon salon, puisqu'elle allait souffler sur ma photo de chez elle quand elle aurait un moment avant de se coucher pour éviter le déplacement... Elle ne m'a pas demandé de venir habiter chez elle, c'est déjà ça... Oulah ça c'est douloureux qu'elle a fait en examinant ma Sicilienne... Sans blague, Mamie tu crois que je viens te voir pour te voir? Heureusement qu'on ne les paie pas! Elle, elle a soufflé longuement sur ma Végétarienne et m'a assuré qu'elle y reviendrait un petit coup en soufflant sur la photo avant d'aller se coucher. J'étais rassuré, elle allait me travailler plusieurs fois par jour... J'étais à deux doigts d'éclater de rire ce qui malheureusement m'aurait fait un mal de chien.
J'ai juste souri, crispé, avant de me rhabiller.... Et, depuis, je patiente.

Le seul endroit où je n'ai pas mal c'est dans un bain brûlant. Mais prendre un bain avec une pizza collée sur le buffet ce n'est pas très ragoutant...
Alors, j'attends, au sec... Mon Auvergnate sous le bras..

20 commentaires:

M a dit…

Toujours dire aux pompiers le degré sur lequel on se trouve sur l’échelle EVA, ça leur permet, à 13, d'apporter la grande ...
ZONA : deux à trois semaines pour pizzaïoler dans les grandes largeurs, si la douleur s'atténue avant : vive l'Ardèche !
Et si on soufflait tous ? Ben oui mais il faudrait une photo, et pas une qui mousse... !
Bon, là je plaisante évidemment, en vrai... j'y panse (oui je sais c'est facile !)

Chri a dit…

@ Merci M! Vive l'Ardèche!

Brigitte a dit…

Et t'as pensé à rester au frigo ou pire au congélo ???

Bon oui je sais c'est pas très malin ,mais dis le lui ,quand même .

Chri a dit…

@ Brigitte Bonne idée mais avec effets secondaires...

Laurence a dit…

Oh le pauvre, vraiment !!!! Mais, mais mais, ce n'est pas fini quand même, tu ne peux pas laisser ton héros ainsi, tout seul à la tête de sa pizzéria dont il ne sait que faire !!! Dis-nous, il va y avoir une suite ?

Chri a dit…

@ Laurence Il se soigne, le pizzaoïolo, il se soigne!

Anonyme a dit…

ben tu vois que t'es balaize sur les histoires drôles !
Marie

Chri a dit…

@ Marie Ah parce que ça te fait rire ce que j'endure?
Coeur de pierre!

Tilia a dit…

Elle a de quoi vous faire regretter la sciatique cette saloperie là !
Avec mon herpès au bas du dos je suis une petite joueuse à côté de vous. J'ai un cousin qui est affligé de la même chose, comme je dois lui écrire je vais lui en parler, car il est toujours de bon conseil.
J'espère que d'ici là la crise sera passée.
En attendant, félicitations pour le présentation du menu et bon courage si ça cuit toujours.

Tilia a dit…

Petite précision, quand je dis la même chose, je parle du zona.

odile b. a dit…

Avec vos histoires et salades de pronoms personnels – "JE ou TU, IL ou ELLE"... – on finit par n' plus comprendre qui c'est qui s' tape le zona ou la pizza... Du coup, on n' sait plus bien s'il faut en rire ou en pleurer... :-/
Les photos d'accompagnement des textes sont toujours très chouettes, mais là, du coup, franchement, de vous imaginer avec plein pustules de mousse partout... beurk ! c'est peu ragoûtant... :( Ça vous transforme un homme en bibendum.. Sans compter que ça rend la chose peu crédible : la mousse ça pousse dans les endroits humides et jamais dans les déserts brûlants. Quoi qu'il en soit, des pizzas comme ça – Trois fromages ou Régina, Quat' saisons ou Margaritta – beurk, beurk ! moi j'en voudrais pas :((
PS
Si vraiment c'est un zona, dommage que feu mon arrière-grand-père soille plus d'ce monde : d'après qu'il avait une formule et un tour de passe-passe extra pour traiter ça, vite fait bien fait. À défaut d'avoir un grand-père comme ça, vous pouvez toujours essayer une autre adresse... Si ça soigne pas les pizzas, au moins, comme dit l'autre, "ça mange pas d' pain"... :o)
PPS
Par cheu nous, quand les crêpes ou les galettes sont trop chaudes, on boit un p'tit coup d' cit' :)... Et pour se rafraîchir, de c' moment, ya pas d' problème : suffit d' mett le nez dehors... et pour ventiler... ça ventile !!!

Chri a dit…

@ Odile Ne sortez pas! Avec les pizzas, je recommande non pas du cidre mais un Asti spumante...

@ Tilia Merci de votre compatissage!

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Très drôle. Merci pour cet envoi à qui j'accorde le triple A :
Ah !Ah !Ah !

Amicalement.
Roger

Chri a dit…

@ Roger Merci de tous ces a! (paracétamol tagada)

Nathalie Beaumes a dit…

Le paracétamol tagada qui sert à rien, c'est pas la joie. Je compatis avec le pizzaiolo qui en perd ses recettes.

Pour ce qui est des rebouteux en tous genres (et de tout genre), je suis fort intéressée par cette expérience. Le bien qu'on en dit semble à prendre avec quelque réserve - y a-t-il de vraies études sur leur efficacité?
On eût espéré cependant qu'ils fussent plus efficaces que nos allopathes. Quand on va mal, peu importe d'où vient le secours. Bon courage !

Anonyme a dit…

Roooo ! Toujours pas fini ce zona ?!
Bon courage alors! Ca prive des petits-enfants ou pas ? Cela n'empêche pas d'écrire de frais textes du moins.
Bon rétablissement où que tu sois.
Papi René

Chri a dit…

@Papi Il se calme, il se calme... Et ne me privera pas des petits, j'y serai vendredi...

@ Nathalie Beaucoup a été dit sur l'effet placebo... Ca peut marcher... ou pas!

Chri a dit…

@ Lecteur Un pirate traducteur s'est emparé de mon texte et ça donne ce que vous avez lu... N'étant pas chez moi, je ne peux rien changer mais dès que je rentre je remets à l'endroit!!!

Nathalie Beaumes a dit…

Quoi pirate traducteur?
De quoi parles-tu?

Chri a dit…

@ Nathalie Je ne sais pas ce qui s'est passé à la suite de quelle manipulation mon texte s'est retrouvé "traduit"... J'ai posté en 1 la traduction et en deux le texte initial..

Publications les plus consultées