20 mai 2012

22! C'est une fin d'semaine!

Cette semaine de l'Ascension, logique, je suis monté à Annecy...


J'en ai profité pour rencontrer Marie Rennard et c'était vraiment bien de ne pas, comme d'habitude, écouter mon imbécile timidité naturelle qui a tendance à d'abord suggérer: Une prochaine fois, va... J'aurais eu bien tort. En plus, quand on n'est pas écrivain, ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre son éditrice (de Swans). Hé bien, figurez vous ce fut comme si on se connaissait depuis longtemps. Cette rencontre était un moment très agréable et il n'y en a pas tant comme chante l'autre...
Je vous suggère d'aller la lire, c'est un vrai bonheur.




Cette semaine, j'étais content pour la Cécile, à qui, depuis qu'elle l'a trouvée négligée, la Morano s'autorise à donner des leçons d'élégance... L'hôpital qui se fout de la charité.  Ouf, Cécile était devenue ministre. Ça semblait important, enfin, surtout pour elle. Parce que pour nous, à dire vrai, on s'en fout un petit peu.
Cette semaine, je me suis souvenu de cette phrase lue chez Sylvain Tesson dans Dans les forêts de Sibérie: Dans la vie il faut trois ingrédients: du soleil, un belvédère et, dans les jambes, le souvenir lactique de l'effort... Il ajoute à ça des cigarillos, j'ajouterais, moi, une belle compagnie... Et, j'ai été comblé quand tous les deux, nous sommes arrivés, en sueur, au balcon des contrebandiers qui surplombe la ville... La vue valait la marche. Mon dos gueulait bien un peu mais je lui ai recommandé de la fermer. 


Cette semaine, nous avons remis ça le lendemain avec le Tour de Lac en bicyclette en passant par le travers de la réserve naturelle du Roc de Chère, entre Menthon et Talloires... Le chevreuil aperçu là haut, se baladant dans les sous bois n'en est pas revenu. Mais regardait-il encore le paysage? Nous, oui.
En profiter pour regretter ici, que depuis l'invention de la draisienne en 1818,  les chercheurs ne se soient pas davantage cassé le cul pour que les cyclistes, eux ne se le cassent pas... Alors que l'homme a marché sur la lune, il aurait dû se donner les moyens, depuis tout ce temps, pour que le pédaleur la récupère intacte...
Cette semaine, au bord de ce lac, en lisant cet article, j'ai été inquiet, d'un coup... 


Cette semaine je me suis persuadé que c'était aussi bien de n'avoir pas eu d'histoire d'amour avec Diane Kruger. Ainsi je n'ai pas eu à souffrir  de notre  séparation...
Cette semaine, je me suis aperçu que je faisais, moi aussi des anaphores depuis vingt et une semaines avec... cette semaine...
Cette fin de semaine j'étais à Annecy et tout y fut bel et bien bon...


Bref, une semaine désormais comme toutes les autres puisque terminée, finie, racontée et surtout partagée...

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Le monsieur qui fait sa pub de location de vélo sur le lien "tour du lac" il range les vélos qu'ils loue dans l'entrepôt de mes consorts de providence. Vous avez dû récupérer le vôtre juste en dessous de mon balcon -)
le tour du lac, c'est chouette, sauf que ça grimpe sec au retour...

Chri a dit…

@ Oui, Anonyme! Juste dessous! Et puis nous sommes passés par le travers du roc du Chère et là... ça grimpe aussi!

véronique a dit…

oui ! mais quelle récompense Chriscot .... je vois vos photos et j'en suis jalouse !
ce WE j'étais dans votre sud et je n'ai vu que pluie, vent d'est, pluie et re vent d'est !
merci !

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Anaphore ?
Anaphore ?
Est-ce que t'as un style d'anaphore ?

Brigitte a dit…

Oh la chance, Annecy est une de mes ville préférée avec La Rochelle ...
Belle semaine

Lautreje a dit…

aller à la rencontre de l'autre avec des cerises c'est avoir le rouge aux joues et dans le coeur !

Tilia a dit…

Des photos magnifiques.
Même si le gars tout au bord du précipice me file le vertige !

Bon début de nouvelle semaine, Chri

Pour la Pentecôte, vous comptez (descendre) monter à Pont-Saint-Esprit ? ;-)

Chri a dit…

@ Brigitte Annecy et La Rochelle? Lille et Perpignan?
@ Lautreje: C'est aussi le début du temps des...
@ Tilia Le gars c'est mon fils! Possible pour Pont...
@ Véronique Et ça continue, tout est vert, c'est la Suisse...

Brigitte a dit…

Vouiii... Annecy et la Rochelle...
Je connais Lille mais pas Perpignan!!!
A plus

Catherine L a dit…

Inquiétude en lisant un article... Je comprends ! D'autant que toutes vos photos montrent si bien ce liquide de vie qui prend la couleur du ciel.
L'effort en compagnie de sa descendance... Belle transmission du prix de la liberté...
Sylvain Tesson, homme courageux qui n'a pas craint de ne plus se fuir, pour se retrouver. Homme libre et courageux que je ne connais pas mais avec qui j'ai partagé une tristesse ou un départ concernant une amie commune ce week-end.
Vive les anaphores lorsqu'elles permettent de lire les mots comme on regarde un paysage qui nous plaît. Et vive le tour d'un lac dans le tour d'une semaine comme un petit tour de vie; cette vie que vous savez dire !

Chri a dit…

@ Catherine L Merci de vos mots.

odile b. a dit…

> Bravo pour l'exploit à vélo, la grimpette et du tour du Lac et... merci pour les photos ! Vrai que la vue récompense l'effort. Nos meilleurs souvenirs de randonnées en montagne sont ceux qui nous menaient vers un lac ou une vue à 360°. Partager le spectacle avec qq'un qu'on aime est un grand bonheur.

> Bravo pour la rencontre avec l'éditrice ! La lire est un régal pur jus de cerise.
La prochaine fois qu'on pariera pour des prunes, je miserai plutôt pour des cerises... Ici, elles sont loin d'être mûres et celles proposées sur les marchés sont hors de prix. Tout là-haut, dans les grands merisiers, les zhabitants commencent pourtant à se régaler : en bas, ils nous font cadeau des noyaux !

> Décidément, oui, c'est récurent : les "Cette semaine..." et les : "Pas de regret de ne pas avoir connu une telle, ou aimé une telle ou telle autre...", mais quand on est lecteur ou auditeur, les petites phrases qui reviennent tracent un schéma et balisent des repères. A l'heure du conte, les enfants, quant à eux, attendent avec impatience les répétitions ou les "anaphores"... et les conteurs savent bien cela pour retenir ou captiver leur attention ! ;-)

Bon milieu de semaine 22 !

PS
Tout le basilic semé a levé : les pousses font déjà 3cm avec chacune quatre petites feuilles d'un vert bien tendre de quelques millimètres : un peu tôt, quand même, pour les brouter...

M a dit…

On sent, et on s'en rejouit, le plaisir de cette semaine passée finie, racontée et ... gravée !
Quant au plaisir lié à la selle, force est de constater que le problème se situe à des années- lumière de sa solution !

Chri a dit…

@ Odile Mille et un mercis... Dans quelques temps le basilic, vous pourrez en couper le haut selon vos besoins en feuilles, le bas restant donne... Et dans un mois vous couperez selon, en vrac! Marie Rennard c'est bien n'est ce pas? Êtes vous allé lire son Dictionnaire?

@ M Mercis à vous...
Se le tanner comme on se tanne le coeur...

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Tout ceci est bien dit et les photos parfaites. Mais moi, je l'aime bien, la Cécile. C'est pas facile de se faire attaquer par un pitt bull, surtout quand on est "bizuthe". Elle en verra d'autres, mais elle est solide la petite, et jolie, en plus.

Bonne soirée

Roger

Publications les plus consultées