14 juin 2012

Sur le Pont 2.

Alors voilà donc le deuxième tour qui s'amène... 
Ils nous en reste trois. Encore en course, je veux dire: Une socialiste qui se maintient contre vents et marées, la pimprenelle de la famille des deux autres (ceux de la vague), de passage dans le secteur comme une franchise commerciale et un droitier tendance Ciotti, Mariani, de la bande de la droite dure. Une sorte de petit parrain du Vaucluse, député depuis des lustres (1986). Clientéliste à nausée, sexiste faut voir comme, une caricature de député du Sud. Et je ne parle même pas coupe de cheveux...
Il n'est pas, lui non plus extrêmement sympathique cet homme là, c'est un euphémisme...
Que faire?
Voter à gauche et la petite blondinette, la nièce de Le Pen est bombardée à l'assemblée nationale, sûr...
Voter Riquiqui Corléone, Dick Rivers du Vaucluse, pour lui barrer la route... Ça fait mal! Et pas qu'au coeur... Si vous voyez c'que j'veux dire...
Voter blanc...
Ne pas voter.
Tu parles d'un choix! Belle mouise, oui!

Ne pas remercier les votants du premier tour!!!


8 commentaires:

brigitte celerier a dit…

je crois que je me pincerai le nom et voterai pour la copie âgée et masculine de la blondinette - (quand je pense que, faussement renseignée, j'avais félicité la socialiste de s'être retirée) ce sera forcément l'un des deux et autant éviter le nom - et puis non, à la réflexion, je resterai chez moi
Engin il n'y a pas de bonne solution

Chri a dit…

@ Brigitte Merci à vous ... C'est ce que je voulais faire, me pincer le nez très très fort mais ce monsieur, là...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Les prétendants travaillent souvent sans filet pour aller à la pêche aux voix...

odile b. a dit…

Bien vu, Bien dit, Excellent, Michel !!!
Sauter sans filet, c'est risqué, et ça l'est autant de partir à la pêche avec un filet à grosses mailles... : on y récolte du "tout venant", et après... trop tard pour trier le poisson qui pue (pardon... : le poison "qui tue" !)

Pour ma part, je crois avoir trouvé LA solution : me prendre, à mon tour, pour une Grande Dame qui cracherait sa bile pour assouvir sa rancoeur en clamant haut son petit point de vue...
Non ! je plaisante !...
Tout simplement, normalement, VOTER... voter en mon âme et conscience, dans le secret de l'isoloir - sans tweeter - et en profiter, une fois encore, pour accomplir un petit geste "d'économie écologique" de recyclage... : rapporter dans mon sac tous ces petits papiers perdus, tous ces bulletins éparpillés qui traînent..., papiers trop lisses pour être utilisés dans la cabane au fond du jardin, mais qui, rassemblés avec une pince à dessin, constituent un excellent calepin au format parfait pour griffonner au recto, devenu verso, un pense-bête utile pour mémoire amnésique avant d'aller faire les courses à la supérette... après avoir pris soin, d'abord, de rayer d'une grande croix les noms du verso de chacun des papiers ; les rassembler, toutes tendances confondues, histoire, au moins, d'accomplir un geste de réparation envers les arbres abattus pour ces infâmes guèguerres...

PS - Possible aussi de mettre les liasses, en pile ou en chiffons, à côté du petit bois pour allumer les feux de cheminée. De belles flambées en perspective... de quoi s'en frotter les mains... :)

PPS - Pardon ! ça m'a fait du bien !

odile b. a dit…

PPPS
Oups : la fourche m'a langué... Sorry pour les lapsus !...
Merci de remplacer "recto" par "verso" (et vice-versa... :(
et d'écrire "filet à petites mailles" à la place de filet à grosses mailles :((

Chri a dit…

@ Odile Sage conseil, Odile: voter... Le reste est... superflou!

M a dit…

A croire aussi qu'il est suffisant pour 43% d'entre nous d'avoir un roi !!!!!!

Slevtar a dit…

Pour une fois, c'est moins compliqué chez nous. Les triangulaires ont été mises au carré.

Publications les plus consultées