01 novembre 2012

Ce soir...


Il flotte dans l'air comme un nuage de laid dans une tasse d'été, un âcre parfum de nostalgie plombante, ce matin, ici le ciel est bien bien gris. Alors, on se sourit? Et pour ça :
Se défaire des larmes mûres?
Chuchoter jusqu'aux murmures?

Oublier qu’il n’y a rien qui dure?
Se dépoter des déconfitures?
Se dégonfler l'enflure?

Espérer les revoyures?
Se boucher les fissures?
Se demander à quoi on carbure?
Blanchir ses noircissures?
Panser ses meurtrissures?
S'éclaircir les obscurs?
Gommer ses ratures?
S'amariner dans la mâture?
S'enlever les cailloux des chaussures?
S'affranchir des postures?
Se réchauffer de la froidure?
Honorer ses fractures?
Se redessiner les bordures?
S'ensucrer la saumure?
Virer amor amure?
Se toquer d'Epicure?
Emigrer à Roc Amadur?
S'aplanir les courbatures?
Guincher au Balladur?
Ramer dans les ramures ?
Agrandir les ouvertures ?
Démouler ses moulures?
S'allumer l'embrasure?
Se remplumer la tonsure?
Se polir les éraflures?
S'agrandir les miniatures?
Espérer dans le futur?
Se consolider les soudures?
S'enfouir sous les couvertures?
Cicatriser les morsures?
Se donner l'air d'un gros dur?
S'abîmer dans la luxure?
Fluctuat mec vergetures?
S'agripper aux pierres des murs...
Adoucir ses épissures ?

Se déliter dans les ratures?
S ‘abandonner dans la lecture ?
S'évanouir dans la nature?




12 commentaires:

Tilia a dit…

Ébouriffer sa coiffure ?
S'enfariner la figure ?
Se carapater en villégiature ?
Se croiser les fémurs ?
Débattre la mesure ?
Sonder l'architecture ?
Choyer sa progéniture ?
Rempoter ses confitures ?
Égrainer la chapelure ?
Réduire la voilure ?
Exclure la censure ?
Dérégler ses factures ?
Contracter sa musculature ?
Se prendre en filature ?
Blanchir sous la verdure ?

Stop je sature :D

(chez nous, panne de chaudières à répétition : composer avec la froidure, empiler les couvertures pour faire monter la température !!)




Chri a dit…

@ Tilia S'amuser avec les rimes en ure?
Et ne pas s'engourdir les jointures?

Brigitte a dit…

Et tout ça dur dur !!!

M a dit…

Partir en villégiature
Hisser la voilure
Haubaner les commissures
Se saoûler de turbin (ah non ça marche pas !)
Un gros calin !
En tout cas la photo est flambloyante !

Chri a dit…

@ M Vous avez raison, je crois que Turbin et Calin ne riment pas en ure. C'était beau! Vers Jonquières hier soir...

Chri a dit…

Faire forfait en forfaiture?

odile b. a dit…

Belle, belle photo !
Esplendide lumière !!!

Chri a dit…

@ Odile Oh oui, elle était fantastique et foutait le feu à tous les platanes de toute l'allée!

véronique a dit…

l'automne semble s'être installé Chri ...

(bien sûr, j'ai bien aimé toutes ces rimes là, en retient quelques unes ... )

Chri a dit…

@Véronique Cette fois... Nous y sommes et pour quatre longs mois!

Anonyme a dit…

Quel plaisir de lire ces rimes des uns et des autres !
Allez, j'en risque une :
Se renouer les césures ! Ramasser ses brisures! Faut faire du lien quoi !


Papi qui a vu Il faut tuer Césure ce soir et qui a trouvé ça époustouflant.

Chri a dit…

@ Papi Oui, oui, elle est sur ma liste la salade!

Publications les plus consultées