18 novembre 2011

Ce matin

En se levant, le soleil a foutu le feu au pare-brise à demi gelé.
Les plaines alentour étaient surprises et déjà blanches de givre,
Aux arbres, les misérables dernières feuilles, encore accrochées
Croulaient, alourdies, sous le poids lourd et cassant du gel.
L'air pinçait les joues, mordait les oreilles et serrait les poumons,
Nos mains cherchaient la chaleur dans le fin fond des poches,
Nos narines étaient enrougies par les gifles des rafales,
Nos pas s'accéléraient dru pour nous éviter l'engourd...


Pas de doute: il était, désormais là, comme chez lui,
Plus d'espoir, il s'était, ici, pour quatre mois, invité...
Que cela nous plaise ou pas, nous allions devoir vivre avec.


Alors, couvre toi bien le coeur, assieds toi sur la première marche,
Pense aux joyeuses et jolies  mesanges qui vont se cailler les plumes,
Et regardons le faire, un peu...

12 commentaires:

brigetoun a dit…

vade retro "il"
et pauvre de toi

Chri a dit…

@Brigetoun: Pauvre de nous!

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Se rapprocher du Rhône pour un climat un peu plus doux...
Sinon descendre vers le sud.

Tilia a dit…

Pour quatre mois... rien de moins sûr.
Vous savez bien qu'il n'y a plus de saisons ! On en a eu l'exemple cette année.
Quelle sera la tête du bonhomme hiver 2011-2012 ? bien malin qui le dira.

véronique a dit…

et moi je suis ravie, parce que ce sera l'occasion pour vous de nous raconter de bien belles histoires ... cela a déjà commencé aujourd'hui ! j'aime l'hiver ...

odile b. a dit…

On en voudrait bien, chaque matin frisquet, de ce soleil qui "fout le feu au pare-bise gelé"... D'abord c'est beau et, en plus d'ça, pratique pour dégivrer :-)
L'image, en tout cas, est superbe.

Dam' vrai : on na pas ça en été !
Le givre qui se chauffe au soleil, la lumière toute différente, l'haleine qui fume dans l'air glacé, le ballet des oiseaux autour de la mangeoire garnie et le chocolat chaud après la promenade... Ah !
J'aime le démarrage des saisons ; sans elles, la vie serait monotone. Ici, ce n'est pas encore l'hiver, c'est encore doux et ce qui reste de feuilles dans les arbres est encore bien coloré. Le plus difficile à vivre, c'est le raccourcissement des soirées :-(

Bon week-end, Chriscot ! Couvrez-vous pour sortir et vous verrez comme il fait bon, en rentrant, devant un bon feu de cheminée avec sa musique préférée... ça ronronne de plaisir !

chri a dit…

@Odile Grace a vous l'hiver devient envisageable!!! Merci!!!

chri a dit…

@Merci a vous Veronique!!!

Chri a dit…

@tilia: ça commence par du froid...

Nathalie a dit…

J'adore ton incendie de vitre. Michel a raison, il fait moins froid ici. Rentre au chaud.

clo a dit…

Un petit mot qui se voudrait chaleureux...:)
L'hiver arrive et avec lui sa cohorte de froid, de vent ,de pluie ...
Mais sans lui aimerions nous le printemps comme nous l’apprécions..
c'est l'heure des feux de cheminées, des pieds sous la couette ..allez rentrons ..il est temps..
je vous salue Mr Chris..:)

Chri a dit…

@Nathalie Mais ça c'était à Velleron! Et, de retour, il fait moins froid ici... Je vais déménager vers Cap Sud!

@ Clo Merci de vos mots! J'arrive, je rentre!

Publications les plus consultées