12 février 2012

Fin de semaine. La neuf.

Cette semaine j'ai vérifié que vivre dans un petit village vaut mieux qu'habiter en capitale. Dix neuf heures... Mardi, un bain chaud se prépare et puis catastrophe le robinet pète. Je me retrouve avec une cascade dans la salle de bain. Après avoir tenté, sans réussir, de colmater tout ça, j'appelle au téléphone un plombier du village. Une demi heure plus tard, il était là, une clé anglaise à la main et posait des bouchons aux robinets. On verra demain pour payer...
Imaginez la scène à Paris...
Deux jours après j'avais récupéré l'eau chaude, le samedi matin, je l'avais reperdue... Mais le plombier n'y était pour rien... Le dégel est prévu pour quand? En attendant, ce dimanche, j'ai allumé un barbecue dans le garage, dans l'espoir de faire remonter un peu les températures... Ça a fait pas mal de fumée mais ça n'a rien dégelé...
Et l'autre secrétaire d'état qui, par ce froid, recommande aux SDF de rester chez eux...
SDF le texte d'Allain Leprest mis en musique par Romain Didier:


J'aim'rais qu'çà cesse – esse - esse
De s'dégrader – der – der
Sans un bénef – ef – ef
S.D.F.

Ce qui me blesse – esse - esse
C'est d'être soldé – dé – dé
Pour pas bézef – ef – ef
S.D.F.

J'ai pas d'adresse – esse - esse
Rien à garder – der – der
J'ai pas l'téleph – eph – eph
S.D.F.

Rien dans la caisse – aisse - aisse
Rien à fonder – der – der
J'ai pas d'sous-chef – ef – ef
S.D.F.

On me rabaisse – aisse - aisse
On veut m'céder – der – der
En bas-relief – ef – ef
S.D.F.

La politesse – esse - esse
Rien à glander – der – der
J'dis çà en bref – ef – ef
S.D.F.

M'am' la Comtesse – esse - esse
Ne m'en gardez – dez – dez
Aucun grief – ef – ef
S.D.F.

J'ai trop d'paresse – esse - esse
Pour musarder – der – der
Dans votre fief – ef – ef
S.D.F.

Chacun sa Messe – esse - esse
Et ses idées – dées – dées
Chacun sa nef – ef – ef
S.D.F.

C'est ainsi qu'naissent – aissent - aissent
Des Jésus, des – des – des
Marie-Joseph – eph – eph
S.D.F.

Pour qu'on s'redresse – esse - esse
C'est l'verbe aider – der – der
Qu'il faut qu'on s'greffe – effe – effe
S.D.F.

Allez, j'vous laisse – aisse - aisse
J'vai jouer aux dés – dés – dés
Chez l'père Youssef – ef – ef
S.D.F.

Allez, j'vous laisse – aisse - aisse
J'vai jouer aux dés – dés – dés
Chez l'père Youssef – ef – ef

S.D.F. ..

Nora Berra. C'est le nom de la secrétaire d'Etat... Dire qu'on ne se souviendra d'elle que par ce conseil... Et dans conseil il y a seil...

J'ai vu Millénium. C'est un film long mais qui tient éveillé. Le froid qui y règne sans doute... Et puis, je ne l'ai pas trouvé si bête l'idée de Lisbeth... Pour punir les violeurs...



J'ai mesuré le fossé entre la gendarmerie et la police nationale. Après le vol de mon appareil j'ai besoin d'une plainte déposée pour tenter de faire jouer mon assurance. Je téléphone donc à la gendarmerie du coin pour savoir où je dois m'adresser pour un dépôt de plainte. La réponse vient directe: "C'est à la police nationale. Insistez ils vont vous envoyer paître, il faut insister et s'ils ne veulent vraiment pas la prendre, venez nous voir. On le fera mais vous, insistez..."
Je vais insister, donc. Ils ont enfin pris ma plainte mais après m'avoir fait patienter trois bonnes heures. Trois...
Une forme de lutte contre la délinquance: Pas de plainte pas de délinquance. CQFD. Une idée d'une civilisation supérieure, sans doute...

Cette semaine, outre-atlantique, une voix s'est noyée dans une baignoire: "Whitney, Whitney... you ave a problem..."

Je n'ai trouvé que ça pour détendre l'atmosphère... puisqu'il parait que les douches froides resserrent les tissus...


Bref une semaine désormais comme les autres puisque terminée, racontée, rangée, passée...

17 commentaires:

véronique a dit…

A paris, c'est pas mal non plus Chriscot ! chaudière en panne, 13° dans l'appartement, mais le dépanneur est arrivé vite fait ! j'attends la facture ! enfin, il n'a rien fait, faut commander la pièce qui fuit !
Millénium j'ai bien aimé aussi, préféré à la version suédoise d'ailleurs !
j'ai vu hier " la taupe " rien compris ! mais de très belles images et super bien filmé, si jamais vous le voyez, prenez des notes pour me faire un résumé ! je suis certaine que vous, vous comprendrez !
J'aime bien les gendarmes moi, ils ont toujours été sympas avec moi ! même quand ils m'ont faschée il y a quelques années à 170 ... une amende bien sûr mais aussi une petite leçon de morale que je n'ai pas oubliée ! et tout çà très gentiment ... comme quoi !
je vais regarder la petite rétrospective que la télé ne manquera pas de faire ce soir sur Whitney que je ne connais pas plus que çà
bref, à Paris ou dans le Sud, on se caille !

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

On dirait presque du Brassens...

Chri a dit…

@Véronique J'y vais demain mais vous préjugez beaucoup de mes capacités à comprendre les trucs compliqués...
170 J'espère que c'était sur l'autoroute, au moins!
Oui, on se caille.

@Michel: Brassens est parfois presque du Leprest, je suis d'accord!

M. a dit…

J'aime vos mises au point, je me demandais si c'était celle-ci d'idée ou celle de piller les crapules ! J'ai été happée par les images du début, leur esthetisme froid comme pour avaliser leur violence.
Quand à N B elle a un A de trop pour etre une anagramme de arborer... dommage.
Il y a longtemps que Houston ne répondait plus il parait.
Bonne semaine en espérant que les déboires s'arrêtent enfin !

M. a dit…

Oups mes neurones sont quelque peu engourdis ! je confond arborer et abhorrer pôvres arbres ...

Chri a dit…

@M Merci de vos voeux!
Abhorrer est un bien grand mot pour une telle bêtise!
Arborer celle-ci comme un drapeau?
Suis encore à la douche froide, en attendant le redoux, le dégel... qui ne vient pas!

Slevtar a dit…

Un gros coup de froid par chez nous en prévision demain : le civilisateur en second vient nous vendre sa salade de qualité supérieure. Etant invité à une inauguration sur un chantier et donc à une séance de serre-paluches, je suis pris d'un dilemme. Est-ce que je reste chez moi, ou bien est-ce que j'enfile un gant enduit de vaseline quand il tendra la main ?
J'ai aussi l'option jardin, , où mes salades ont besoin d'un peu d'arrosage. Une valeur sûre, celles là. Ouais, je crois que je vais faire ça.

Chri a dit…

@Slev: Je viens de recevoir un mail de tes salades: "On le remercie vivement de son choix! "me disent-elles.
Ah un mail de la vaseline également: "Tant mieux, on ne méritait pas ça!" me dit-elle...

Chri a dit…

@Slev: Ne le gardez pas, lui, il faut nous le rendre... On vous le refile en Mai?

Anonyme a dit…

nous allons Monsieur devenir hyper calés en plomberie... la semaine dernière en vacances chez vous, brasero près du tuyau d'arrivée d'eau (en plein hyper, avec moins dix sur le mur nord, quel chic, manquaient que les grillades) cette semaine plus au sud, pourtant, plus d'eau chaude, plus de cumulus, le pradet sous la neige.... achetez moi un, non, cinq kilos d'ail pour vite vite conjurer ce coquin de sort :)

bon, nous sommes à l'eau froide, et pour moi, au filet, minuscule, d'eau froide.

tout va bien, je vous souhaite une belle semaine... rêvons encore un peu du bain chaud, c'est bien aussi, l'attente :)

Lou

Tilia a dit…

Dans la capitale, depuis dimanche ça dégèle.

Bon courage en attendant le redoux chez vous

Chri a dit…

@Lou: Oui, oui, l'attente...
@ Tilia Merci à vous, il arrive, il arrive dit-on...

Pensées au fil de l'eau a dit…

Je me pose chez vous dans une grande douceur avec une musique qui me convient ce matin

Lautreje a dit…

Les gendarmes en Corse ont su insister pour nous faire faire demi-tour ! Votre coin de cheminée fait du bien !

Chri a dit…

@Pensées... Faites comme bon vous semble!
@Lautreje: Ils vous ont gardé? Veinards...

odile b. a dit…

Ah mais ça y est... : vous voilà redescendu de votre échelle de rêves et l'atterrissage n'est pas mal du tout, pour un mois de février ! Que de vert(s) ! Encore un peu nuageux, mais que serait un ciel sans nuages ?... et ceux-là, ils ont du corps et ils bougent : de vrais tapis volants !... ;-)
J'aime bien le bout de toit dans la verdure et le petit chemin qui donne envie d'aller voir de l'autre côté...
Un joli point de vue qui laisse respirer. L'œil a du plaisir à s'y promener.
Céhoussa ?

Chri a dit…

@Odile: Chemin des Gypières entre L'Isle sur la Sorgue et Velleron, derrière les Monts du Vaucluse...

Publications les plus consultées