28 mars 2012

Emprunt.


Comme je l’aimais cette apaisante campagne.

Là où tu vis, celle où tu restes et m’attends,
Ma compagne, ma vie, ma douce, ma montagne.
J’ai cru pouvoir me priver de toi si longtemps.
Te gardais pourtant sans cesse en moi, en pensées
Ton absence ici faisait un de ces bruits!
Me voyais comme à Jérusalem, un croisé.
Je chassais de tous mes voeux le noir et la nuit,
Espérant que la mélancolie me tombe!
Quand vous révérais-je, mes amours et Harfleur ?
Hélas, je me contenterai d’une tombe,
En espérant, que tu viennes y poser tes fleurs...



Merci Victor... dont j'ai emprunté les rimes pour Les impromptus littéraires.

19 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Souhaitons-nous bonne journée, bonne semaine, bon week-end, bonne année, bon siècle !
Il y a tant de choses devant nous...

Tilia a dit…

Pas toxique celui-là... loin de là !

véronique a dit…

là ! sans voix je reste Chriscot !

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Quel hommage!

Roger

odile b. a dit…

Ah ! Le vacarme de l'absence !...

"Demain, dès l'aube"...
Un bel emprunt !
C'est instinctif et bon de se glisser dans les mots de ceux qui ont écrit, chanté ce que l'on pense, ce que l'on ressent, à notre tour... Sentiment d'être moins seul, d'être un peu porté, habité... de rejoindre l'universel...

"En espérant, que tu puisses un jour, y déposer tes fleurs"...
Des fleurs de revenante ?
Un bouquet de houx vert et de pivoines en fleur ?
Mélamélancolie... = "Mets-là mes ancolies" !... :)

Saisir et profiter de ce rayon de soleil, de tout ce bleu pour... chasser le blues !
S'enfouir la tête au coeur d'une pivoine... inspirer, humer... éternuer... > c'est de saison, et ça dégage les sinus (parfois)...
Et puis, non : le parfum des pivoines est un peu amer :( ... alors, celui du lilas qui envoûte (Aaah ! le lillaaas !...), ou celui des glycines... ou bien celui des giroflées ramoneur... ou encore, bientôt, celui du muguet, indescriptible, inégalable...
Bonne, belle semaine, Chriscot !

PS - Ne pas oublier le Dacryoserum !!!

M a dit…

Le retournement final...(fatal !) me fait me demander si V a rencontré F.R ?

Chri a dit…

@ M. V, je vois mais F.R ???
@Odile Merci pour vos voeux de bonne semaine!
@ Roger Merci à vous.
@ Véronique J'ai tout piqué ou presque...
@ Tilia: Merci, merci!
@ Michel Oui, bon tout! Et pas l'inverse.

oile b. a dit…

Je crois comprendre que j'ai rien compris du tout !... :(
>> Cerveau-lent... :(

véronique a dit…

j'aime bien le "presque" ... c'est justement tout ce qui fait la différence :o)

M a dit…

François-René (Ben voui à cette époque on hésitait pas hein !)Chateaubriand et lui étaient contemporains... Suivons le chemin tortueux de mes pensées : La fin de votre poëme me parle d'outre tombe (il espérera jusqu'à et au delà de la mort) et moi outre tombe ce n'est pas de suite M. Jackson, c'est Chateaubriand ; d'où l'interrogation. Voilà voilà !
Il est vraiment très beau votre emprunt au delà de l'exercice de style

Chri a dit…

@M Bien sûr... Je n'ai pas vu l'évidence... Et en même temps quand on s'amuse à ce petit jeu, on perçoit assez bien la hauteur de la montagne!

Chri a dit…

@Véronique Moi, je ne vois pas où est le presque dont vous parlez, mais je suis un peu niaï!

Lautreje a dit…

superbe emprunt !

Chri a dit…

@ Lautreje: Merci à vous.

Slevtar a dit…

Un emprunt comme ça, je lui donne tout mon crédit.
Et je dis : la bonne hauteur de la montagne, c'est quand on voit bien ceux qui sont assis sur l'horizon.

Brigitte a dit…

Un bien bel emprunt

Chri a dit…

@ Slev Je pense à vous souvent vous savez! Et je me dis que c'est loin quand même!

Chri a dit…

@ Brigitte Merci.

Anonyme a dit…

I know this if off topic but I'm looking into starting my own weblog and was wondering what all is required to get setup? I'm assuming having a blog like yours
would cost a pretty penny? I'm not very internet smart so I'm not 100% positive.

Any suggestions or advice would be greatly appreciated.
Many thanks

Take a look at my website ... Borsa Gucci

Publications les plus consultées