30 mars 2013

Chandelles, trente six. Fin de semaine.

Cette semaine je me suis régalé avec les phrases d'André Suarès dans Marsilho, (Editions Jeanne Laffitte) dont j'avais vu, cet été, l'incarnation par le grand Philippe Caubère. Un magnifique portrait d'une ville si décriée en ce moment. 
A lire avec l'accent:

Danse lumière! danse poussière d'or! Au brasier du crépuscule, les toits vermillons fleurissent; les dalles, le long des appontements, les anneaux de métal, les bornes, les éventaires de fruits et de coquillages, tout fait miroir aux tisons. Perçant le masque des façades, les vitres sont les yeux de la braise. Danse lumière: tout l'or des changeurs est inerte près de ces filons vivants et de l'innombrable filin des rayons qui relie le ciel à la mer et à la terre: le filet de l'heure pourpre est tissu; les hommes, les petites mouches éphémères sont pris aux mailles du réseau, et pétillent sur l'aire lumineuse avec les grains de la poussière.

Cette semaine, à cause des pluies de ces jours derniers, ça bouillonnait colère à Fontaine de Vaucluse:




Cette semaine Jeanne, "têtue comme le vent" s'en est allée...
Cette semaine, Lillie est venue au monde le jour de l'anniversaire de sa maman... Elle mesure 4cm et pèse 50 kgs ou le contraire et nous sommes bon nombre à nous réjouir de son arrivée... Ma précieuse, avec toutes ces ailes dans ton prénom tu devrais prendre un bel envol...
Cette semaine deux nouvelles, donc: Une terriblement attristante et l'autre terriblement réjouissante. La vie se joue de nous. Terriblement.

Cette semaine, on nous a chouravé une heure de sommeil, j'aimerais qu'on me la rende avant la fin juin.

Cette semaine, ils sont revenus de Rome:



Cette semaine le monde s'était, un peu, remis aux verts:




Cette semaine, je me suis satisfait de n'avoir pas été l'amoureux d'Angela Molina, je n'aurais pas aimé devoir reprendre ma route sans elle.

Bref, une semaine désormais comme les autres puisque vécue, partagée et rangée...

22 commentaires:

M a dit…

Parce que les noeuds, même de Pâques, serrés et mouillés c'est pas la fête, je vous les souhaite
comme sur la photo : aérés ! C'est de saison, ça tombe bien !
Au partage, ça cancane ! L'autre jour il y avait une belle cinquantaine de canards au plus doux de la sieste, j'ai même vu une truite qui se prenait pour un dauphin !

Tilia a dit…

Lillie, la cousine de Samuel je suppose ?
Bienvenue à elle ! née le même jour que sa maman, elle en aura sans doute beaucoup de traits de caractère.
Vous allez nous tenir au courant..

Chri a dit…

@ M Merci, M, merci!!!
@ Tilia Lillie est la toute petite soeur de Samuel...

Tilia a dit…

Ma mémoire m'a encore joué un tour :(
Samuel doit être ravi d'avoir une petite sœur ! Félicitations aux heureux parents.

Chri a dit…

@ Tilia ça... c'est un peu moins certain! Merci à vous Tilia!

Brigitte a dit…

Bienvenue à cette petite princesse
Bonne semaine

Chri a dit…

@ Brigitte Merci à vous, je lui dis...

Laurence a dit…

Pfffff ... j'avais même pas fait attention à l'inversion des 4 cm pour 50 kg. C'est en relisant qu'il y a eu comme un truc qui m'a gêné, mais sans plus. Comment puis-être aussi inattentive ? Bienvenue aux petites ailes, légères, toutes légères malgré tout :)

Slevtar a dit…

Toutes ces ailes ... et de part et d'autre deux points pour bien atterrir sur ses I.

véronique a dit…

nous ne retiendrons que la bonne .. nouvelle !
et quelle nouvelle !
quel beau cadeau pour la maman !
la vie continue Christian, on ne passe pas encore la main, mais la relève est là !

Chri a dit…

@ Slev Je ne l'ai vue qu'en skype mais elle est belllle!

@ Véronique: Elle pousse, elle pousse... Dans les deux sens...

Anonyme a dit…

Une Lillie de printemps, c'est, souvent, une water lilly, qu'a toutes les grâces d'un nénuphar.
Marie

Chri a dit…

@Marie Comme ça tombe bien! Elle est née nue far d'ici, la ptite mère! Waterlily c'est joli!

Catherine a dit…

Emotion du relais de la vie...
J'imagine Lillie un peu grandie, émerveillée par votre façon de raconter la vie. Je l'imagine à vos côtés pour le moment privilégié de l'histoire. Je l'imagine vous dire "Grand-père" raconte-moi encore, raconte-moi encore l'histoire de Jeanne, "Jeanne têtue comme le vent"... Dis tu la connaissais bien grand-père ? Elle était vraiment comme le vent ? Et vous lui raconterez peut-être toutes les petites ailes qui voleront merveilleusement leur vie parce qu'elles auront en elles un peu du souffle du vent de Jeanne ! Le souffle de Jeanne dans les ailes de Lillie... Je sais déjà que vous écrirez une belle histoire Christian.

Brigitte a dit…

Aussi belle que ma petite Sanaé née le 15 Mars???
C'est possible ça !!!

Nathalie Beaumes a dit…

Bienvenue dans la vie à la petite soeur de Samuel. Lillie, c'est un très joli nom. J'y vois la légèreté d'un papillon et j'aime bien aussi l'idée de water lily, le nénuphar : une fleur si légère qu'elle flotte sur l'eau et puis pffft, elle s'envole. Et puis il y a la Lili de Pierre Perret, celle qui trouve sa voie dans la vie et ça c'est une super force à donner à une petite fille.

Jeanne qui a quitté notre terre trouvera-t-elle son écho dans la nouvelle vie qui vient de s'incarner ? Quand on s'intéresse à la transmission on a envie de le penser. En tout cas, comme tu le dis, la vie est faite de hauts et de bas qui parfois se téléscopent de manière très dure.

Quant à la sorgue, je l'imagine bien, verte, limpide et débordante. C'est un peu loin de Beaumes pour venir la voir, j'ai tendance à plutot trainer mes guêtres dans les dentelles, alors merci de ce petit film.

Chri a dit…

@ Nathalie A la sortie du siphon la Sorgue est en grande colère bouillonneuse, ensuite elle se verdit bellement... Oui, la vie et ses téléscopages terribles, c'est notre condition...

clo a dit…

C'est souvent comme cela , par ici les anciens le disent , une vie arrive et une autre s'en va , j'ai pu le vérifier a la naissance de chacun de mes enfants..
J'aime votre façon toujours poétique ,imagée ,émouvante de nous conter les choses de la vie..
Mes Amitiés Mr Chri..prenez soin de vous :)

Chri a dit…

@ Clo Merci à vous, soignez vous bien...

odile b. a dit…

Pardon pour le retard ! Après une longue et pénible hibernation forcée, je remets le nez dehors.
Mais je vous lis, je vous lis, et j'ai lu, pour Lillie ! “Oma” se réjouit pour “Opa”, de tout ce bonheur que la petite Lillie va répandre autour d'elle. Que c'est joli "Lillie" ! A dire ce joli prénom, on ne peut s'empêcher de penser à "libellules", "waterlily", "lily of the Valley", "Emilie Jolie"... plein d'ailes pour s'envoler... :-) Samuel Léo et Lillie, c'est d'une douceur !
La petite Lillie aura beaucoup de plaisir à porter ce prénom qui, rien qu'à être dit, entraîne le sourire. Jamais Lillie ne pourra être grondée... : essayez donc de faire les gros yeux et de vous fâcher en disant "Lillie"... pas moyen, rien à faire : on ne pourra pas gronder Lillie :-)
En retour de cette belle nouvelle, je vous envoie les deux pages illustrées sorties les paroles illustrées de "Lucille et les Libellules" dYves Duteil. du livret d'accompagnement du vinyle de l’époque Yves Duteil*
Embrassez-la pour nous. Plein de bonheur aux parents et du bon temps à Samuel !

Et pour vous : plein de bonnes choses.
Les Papys ont souvent la faveur des petites filles, d’une tendresse toute particulière ;-)

PS
50 kilos ! on comprend que la naissance fut un soulagement pour la maman !!!
Avec ses 4cm de long, Samuel doit penser qu'il va falloir attendre pour taper dans le ballon avec sa petite sœur... :D
PPS
Un vrai cadeau pour la maman et une date facile à retenir pour la suite. Quoique... il arrive qu'on voie, quelques années après, des enfants un peu fâchés de ne pas avoir leur "jour de fête bien à eux". Je connais deux frères qui, nés à trois ans d'intervalle, le même jour du même mois, faire la grimace de ne pas être LE seul roi de la fête pour ce jour-là...
PPPS
Je n'ai pas connu la mère de mon mari. Elle portait le joli prénom de Julie. Pour les intimes et les amies, elle a toujours été appelée par le diminutif : "Lilie", surnom qu'elle portait, paraît-il, très bien, tant elle était élégante, légère et joyeuse.
"Votre" Lillie n'aura pas de "petit nom" : le sien est tout trouvé... :-)
C'était la mode, en ce temps-là, de donner au fils aîné d'une famille le même prénom que son père. Mon frère aîné a donc été appelé Louis, comme notre père que je n'ai pas connu, mais j'ai fait, comme mes autres frères et soeurs et toujours suivi l'habitude de l'appeler "Lili" - un petit nom, un diminutif qui avait servi, peut-être, sans doute, à éviter les confusions quand la Mama voulait s'adresser au père ou au fils... Significatif de constater que, mon frère ayant atteint, depuis quelques années, l'âge respectable de 80 ans, on ne l,appelle plus "Lili", mais "Louis"...

La Chanson d'Emilie et du Grand Oiseau - Julien Clerc - Emilie Jolie
www.youtube.com/watch?v=uxQFE1QLoQk
http://www.jukebo.fr/yves-duteil/clip,lucille-et-les-libellules,qflrzv.html

Chri a dit…

@ Odile De retour des "bras" de Lillie, je trouve votre commentaire. Vous savez quoi, je l'envoie à sa maman, ma fille!
J'en suis tout ému. Merci du fond.

Chri a dit…

@ Odile Du fond du coeur!

Publications les plus consultées