03 septembre 2014

La paix, dit cure.

Pour les Impromptus littéraires de la semaine. Il fallait construire un texte comprenant les mots ou locutions suivants: rosier nain, pédicure, insomniaque et pipe à opium.


Une petite pièce close, un bureau dans un des coins, un fauteuil, un vieux divan au confort divin chiné à Bali, une lampe en bois flotté, comme une attention, seul, plaqué au mur face au divan, le portrait d’un vieil homme barbu aux lunettes rondes et son mystérieux sourire... Ils sont deux humains dans la pièce, l’un est assis dans le fauteuil à la tête de l’autre qui est avachi sur le divan. D’une voix monocorde sans musique, presque en chuchotant, celui qui est assis :
___ Rosier nain ? C’est bien ce que vous avez dit ?
L’autre surpris :
___ Heu oui, c’est ce que ma femme voulait que j’achète pour le massif à l’entrée du jardin…
___ Et ça vous fait penser à quoi, rosier nain ?
___ Heu… Ben, dites, je ne suis pas plus bête qu’un autre, ni moins, vous savez… Dès qu’on va quelque part et qu’on dit rosier, forcément, on pense belles épines…
Il est coupé.
___ Je ne sais pas, moi, c’est vous qui savez, on peut penser fleur, senteurs, parfums, couleurs, vase, serres, cadeau, rouge, guerre, poésie, Ronsard… C’est vous qui parlez d’épines… Vous pourriez vous demander pourquoi il aurait  des épines ce rosier nain, là ?
___ Heu… mais c’est ma femme qui me l’a demandé nain, le rosier, c’est à elle qu’il faudrait poser la question…
___  Si je ne me trompe, ce n’est pas elle qui est allongée là, sur ce divan. Ce qui est intéressant, voyez, c’est savoir ce VOUS en pensez.
Il laisse planer un long et lourd silence dans la pièce, pendant lequel un nuage visible de pensées se forme au-dessus de la tête de l’allongé, puis reprend :
___ Oui ?
___ Heu si ça peut aider, je me souviens même du prénom du rosier qu’elle m’a demandé d’acheter. Oui, parce que ma femme donne des prénoms à ses plantes, elle les baptise avant de les planter et décide de les nommer. Le rosier, elle voulait l’appeler Somniak. Ça la faisait beaucoup rire :
___ Le rosier nain Somniak… Elle est bizarre, parfois ma femme, non ? Ça dort un rosier ?
___ Qu’est-ce-que vous en pensez, vous ?
___ Heu rien, juste ça me rappelle le jour où j’ai arraché son dahlia, dans le massif du fond, son dahlia Opium, elle était en colère, je m’étais trompé c’est le bouleau qu’elle voulait que j’arrache à cause des glands. Elle hurlait dans la maison mais pourquoi as-tu cassé la pipe à Opium, je l’aimait beaucoup, lui… Elle en a eu pour quinze jours à s'en remettre. Des fois, ma femme,  elle m’agace un peu avec ses plantes, son jardin et son chat. Cure. Cure qui ne semble dire qu’une chose puisque dès qu’on l’approche, il siffle, souffle et fait mine de mordre. Ah qu’il n’aime pas les gens, lui ! Fiche moi la paix dit Cure à tous et à chacun.
Il est à nouveau coupé et sèchement, cette fois :

___ Bien, nous allons en rester là pour aujourd’hui, nous nous revoyons mardi prochain. Vous me direz ce que chat Cure évoque pour vous… Une remarque: dites, quand vous écrivez: " Opium, je l’aimait beaucoup, lui...", vous me direz aussi pourquoi avez vous mis un thé à aimait... 
Et une dernière chose, les glands ce sont les chaines pas le boulot…



16 commentaires:

M a dit…

Y a pas à dire, on est dans le coin le plus sauvage ! Chaine à gland, c'est le pompon !

Chri a dit…

@ M Joooli! Je sais où ce chat vire...

odile b. a dit…

Quelle drôle d'idée, aussi, d'appeler un chat "Cure" !...
Pourquoi ne pas, tout simplement appeler un chat "un chat" ? et réserver la pédicure pour le panaris de mon gros orteil... Et pourquoi pas, aussi, voir des citrouilles dans les chênes ?
Drôle de boulot, cette histoire !... :D

Dans l'école primaire d'un petit village de campagne, quelque part en Vendée, où, comme chacun sait, les chênes abondent, le maître avait entrepris, ce jour-là, de vérifier les connaissances de ses élèves en matière de plantes et d'arbres.
À tour de rôle, les plus savants prenaient la parole pour répondre aux questions.

Q - Qu'est-ce qu'un chêne, les enfants ?
R - M'sieur, je sais, je sais : Tchét un arbe qu'amène do glands !
- Bien Pierrot ! C'est juste. Mais il vaudrait mieux dire :
"C'est un arbre qui donne des glands" !

Q - Et maintenant, qu'est-ce qu'un poirier, les enfants ?
R - M'sieur, M'sieur, moi je sais : Tchét un châgne qu'amène do pouères !...
- Ce n'est pas tout à fait juste, Firmin, tu me copieras cent fois :
"Un poirier, ce n'est pas un chêne : c'est un arbre fruitier qui donne des poires"

Chri a dit…

@ Odile Et pourquoi n'appellerait-on pas un chat Cure? Surtout si ça aide à raconter n'importe quoi :-) J'en ai eu un qua j'avais appelé Nel ( Parce que c'était un drôle de coco le chat Nel...). Elle est jolie votre histoire de poirier :-)

odile b. a dit…

Q => "Et pourquoi n'appellerait-on pas un chat Cure?"...
R => Pass' que c'est comme chat : chat Cure, chat n'existe pas,
(à moins qu'il soit tout pédit, Cure...)

alors qu'un chat Mot : oui, chat existe, et même, chat a deux bosses...
- un chat Cale : oui, chat existe aussi, et même que c'est féroce... :-[]
- un chat Sœur : oui, je confirme : c'est bien pour les souris... Hi hi...
- un chat Mois : rien qu'à moi
- un chat Peau : j'en ai plein, et j'aime chat :)
- un chat Leur : des fois, on en voit...
(sauf qu'à la mi-août, des chats Leur... y'en n'avait pas beaucoup :-//
et que, du coup : pas besoin de chat Pot...)
- un chat Piteau : chat tord le cou, chat grimpe haut, chat joue à chat perché
- un chat Pitre : chat, c'est rigolo :o)
- un chat Rivari : aussi
- et un chat Touille : itou, itou... :D

Chri a dit…

@ Odile Blanc sur rouge?

Chri a dit…

@ Odile Oui j'ai eu un chat noir qui s'appelait Mo et puis deux autres Elsie et Garett du temps où je fumais...

Anonyme a dit…

Chat_pot !
Marie

Chri a dit…

@ Marie: Merchi Marie!

Véronique a dit…

Casser la pipe à Opium c'est gonflé quand même ..
Je suis toujours aussi béate devant votre imagination ! Mais c'est une autre histoire
( et puis, comme vous, lire ici Odile est un plaisir ! )
Vous lui direz

Chri a dit…

@ Véronique C'est fait!

Nathalie Beaumes a dit…

Moonnnn Dieu! Aucun doute, t'avais fumé de ta pipe à opium quand t'as écrit ça!

Laurence Chellali a dit…

C'est vraiment drôle !! Ton histoire me parle particulièrement aujourd'hui ... j'ai écrit tout un article où j'ai confondu entre pause et pose ... C'est grave docteur ?

Chri a dit…

@ Laurence... D'après toi?

@Nathalie Pas même j'ai arrêté tout fumage depuis six ans, maintenant!

Brigitte a dit…

Odile les chats-leurs sont de retour !!!
Et toi Chri tu as une imagination débordante .
Bonne soirée et belle fin de semaine

Chri a dit…

@ Brigitte Merci! Bonne fin de semaine aussi.

Publications les plus consultées