30 janvier 2012

Sept fin d'semaine.

Cette semaine, j'ai, pour la troisième fois, avec constance donc, perdu mon larfeuille, morlingue, portemince ou... portefeuille. Il est tombé de ma poche ou de mes mains sans que, bien entendu, je m'en aperçoive. Pour la troisième fois, on me l'a retrouvé sans qu'il y manque un ticket de métro... (Réflexe parisien...). Il y a les chanceux et puis les autres... Je n'en brandis aucun étendard. Merci, aux rapporteurs dont, soit dit en passant,  je note qu'aucun n'a voulu confier leur trouvaille ni aux gendarmes ni aux policiers... La confiance  règne...
J'ai attrapé au vol l'or chaud d'une calade:


J'ai souri, jaune à la phrase de Philippe Besson interrogé sur la cohérence au pouvoir ces cinq dernières années:
La cohérence de ce quinquennat est imparable: On a commencé par redonner de l'argent aux riches et on finit par en prendre aux pauvres...

Cette fois, Lucie est bien lisible chez Swans. (Le lien semble ne pas fonctionner... Il faut taper Swans dans le moteur de recherche. Grrr)

J'ai relu le grand, petit livre écrit sur les méandres d'une rupture, celui qui analyse avec une précision extrême ce qui peut nous traverser de sentiments, de souffrances  lors d'une séparation amoureuse. Laissez-moi de Marcelle Sauvageot. Editions Phébus.
Extrait: "Et pour que je ne souffre plus, il faut que vous partiez afin qu'un jour votre nom prononcé devant moi passe comme un souffle sans plus rien effleurer. Je veux cet effacement car j'ai besoin de paix ; vous, vous avez le bonheur ; un peu d'amour de moi ne vous apporterait rien." 


J'ai dîné au Fil du temps à Pernes Les Fontaines. Un endroit où ce qu'on y déguste est non seulement beau mais bon, ce qui surtout pour un restaurant, n'est pas si fréquent... A l'entrée de celui-là, nous accueille une sculpture magnifique en fil de fer qui court le long du mur... Une oeuvre d'art de Franck Dorat.



"Au fil du Temps" Place Louis-Giraud. 84210 - Pernes-les-Fontaines.
L'artiste Franck Dorat dont j'espère qu'il a table ouverte a créé un site qui vaut le détour.

Je serais bien allé voir La folie almayer de Chantal Ackerman mais il n'est pas projeté dans la région, j'aurais dû aller jusqu'à Marseille. J'aime le cinéma mais le prix du litre de gas oil impose des choix...
J'ai vu un reportage sur la ville de Sao Paulo au Brésil où les riches qui en ont marre d'être prisonniers des embouteillages et d'y perdre leur précieux temps ne se déplacent plus qu'en hélicoptères... Un rapport entre ces deux remarques?

Bref, une semaine comme les autres puisque désormais écoulée, rangée, passée...

10 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Si je gagne le gros lot du loto, on ira voir des films de Chantal Ackerman à Marseille.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

...en hélicoptère bien sûr !!!

Chri a dit…

@Michel: On prend le votre ou le mien?

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Je n'en ai pas... je n'ai pas encore gagné au loto... :(

Chri a dit…

@Michel: Le mien est au garage, en révision des dix mille. Utopia va bien le programmer... Le film.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Plus de mal de l'air ! C'est déjà ça !

Chri a dit…

@Michel Moquez vous!

véronique a dit…

il se passe plus de trucs chez vous que chez moi Chriscot !
alors je prends des notes chez vous pour me donner des idées !
pour l'hélico, je laisse tomber !
le ptit resto a l'air vraiment sympa .. je note ! qui sait

Chri a dit…

@Véronique: Pour le restaurant n'hésitez pas mais il faut réserver... Peu de couverts peu d'élus...
Un tour d'hélico entre L'Isle et Là-Haut ce doit être pas mal!

Chri a dit…

@Véronique: Je le rêve en montgolfière!

Publications les plus consultées