12 juillet 2012

Mon trente et un.

Cette semaine, j'ai vu Melancholia de Lars Von Trier. Il eût été dommage de le manquer. Quel immense cinéaste! Quel film!


Cette semaine, je ne vais pas être chien. Je vais vous indiquer où se baigner dans la sorgue et dans quel écrin: Une île, un îlot, une merveille. Vous prenez la route de Fontaine, vous roulez vers la SPA, repérez vous à... l'oreille... Peu après, un petit passage à droite il y a un pré où garer, un chemin à marcher sur environ deux cent mètres avec un angle droit et à l'aplomb des ruches à gauche, entrez sous les trembles. Là, au plein milieu de la rivière une paume de pierres blanches qui n'attend que vous, de chaque côté des biceps puissants de courant frais... Ne remerciez pas, c'est cadeau!



Cette semaine, je me suis dit que les mots portaient souvent bien leurs noms. Ainsi, dans "caresse", on voit bien la main  la main qui passe sur la paire de esses... Ainsi, extraction, on sent bien la pince qui arrache toute la sagesse de la dent. J'écris ça sous le coup de la douleur parce qu'on m'en a extrait une et que j'aurais préférer la garder. Cinquante et quelques que je vivais avec, je m'y étais habitué... Mais que va-t-elle devenir? Sans moi autour? Va-t-elle pouvoir s'en sortir? Et de quoi?
Cette semaine, je me suis fâché avec le Professeur Samba Kess (divergence de point de vue sur ses tarifs!). Heureusement j'ai croisé la voix de Monsieur Malik...


Cette semaine, je me suis félicité qu'il ne se soit jamais rien passé entre Emmanuelle Han et moi. Je n'aurais guère aimé la perdre.

Cette semaine, j'ai été multi irradié d'ondes positives. J'étais au coeur du dispositif (encore) qui remettait les résultats du baccalauréat... Tous ces cris de soulagement, toute ce bonheur devant la fin d'une époque: l'enfance, l'école, le collège, le lycée... Cette entrée joyeuse dans l'âge adulte! Comme c'était réjouissant, revigorant, émouvant, irradiant.
Cette semaine, la bouture de gingembre a continué de grandir, grandir, grandir...

Cette semaine une cigale a chanté sur le bois mort du cerisier mort.



Cette semaine, une sculpture a fait son apparition dans le jardin... De deux artistes  chevronnés: Une rivière de dix mille ans et une souche de platane de cinquante... Elle est étonnante.


Cette semaine, j'ai vu une girafe naturalisée fichée dans le mur d'une église. Elle s'appelait Monique. La girafe, pas l'église. (Expo de Sophie Calle aux Céléstins).


Cette semaine était la première des vacances et c'était bon.

Bref, une semaine désormais presque comme toutes les autres puisque terminée, vécue, rangée et partagée...

21 commentaires:

Anonyme a dit…

Le blog est plus avenant et avenir sous ses z'habituels z'atours !Accueillant comme la cigale,chaud comme le tronc du cerisier.
On s' y baignerait !

Z'anonyme

Chri a dit…

@ Anne de Nîmes: Mieux comme ça ou mieux avant?
Proverbe Se baigner dans un tronc de cerisier mort ne fait pas revenir les cerises.

Anonyme a dit…

Nan! Pas comme ça ! Comment se baigner dans une pageblanche glacée ?!

Chri a dit…

@Anne,vous dites ça parceque vous n'aimez pas le changement...

Anonyme a dit…

Si,j'aime le changement vraiment. mais pas le changement pour le changement!
J'aime voir le texte affiché,déroulé, une invitation à lire, à déchiffrer le lien ou non avec la photo etc...Bref, une page et non une plaque qui dévalorise le statut du texte.Enfin, c'est ce que je ressens.
PS:Superbe racine. Difficile à extraire, celle-là !

Chri a dit…

@ Anne, Ce n'était pas changement pour changement. Je trouvais que le texte était mieux mis en valeur, que la page était plus dénudée, accessible, lisible, que noir sur blanc correspondait davantage aux codes que blanc sur noir... Débat!

M a dit…

Si je puis me permettre de donner mon avis ; j'ai eu du mal à lire sur fond noir puis je me suis habituée...
Mais j'aime bien les surprises et la version Magazine est (était ?) plutôt sympa. La seule chose qui me laisse comme un goût de nostalgie ce sont les liens vers les blogamis et la musique qui, elle, fait un très bel accompagnement (ou pas, au moins on avait un choix !)
Quoiqu'il en soit c'est vous qui décides.
Pour ma part, qu'importe le flacon pourvu qu'il offre à boire au moine... Je sors ?
Je sors !!!

Chri a dit…

@ M Ne sortez pas de suite, vous! Je fais quoi, moi?

Anonyme a dit…

Je suis assez d'accord avec les voix du "c'était mieux avant". Mais c'est par pur goût de la réaction. Merci pour la trente et unième semaine !
Marie.

*Terre indienne* a dit…

Je suis venue rapidement hier soir. J'ai vu le changement. C'est toujours troublant, puisque on s'attend à retrouver un espace comme lorsqu'on va en visite chez quelqu'un.

Ce qui compte c'est Chri;
et son 31.
Melancholia, je l'ai vu au début de l'hiver. Très très troublée pendant plusieurs semaines, j'ai beaucoup aimé le film, cinématographiquement déjà, et le fait que la personne qui paraît la plus "folle" est celle qui tient le mieux la route face à l'inacceptable. Beaucoup à dire sur ce film.

Merci pour le chemin de la baignade, si je passe dans le coin, j'essaierai de trouver Le LIEU.

Je reviendrai lire le com qui explique d'où vient l'expression:
se mettre sur son 31!

Bonne journée.

Chri a dit…

@ Marie Je te la devais puisqu'elle était payée! C'était mieux avant ? Avant quoi? Comme maintenant ou avant maintenant?

Slevtar a dit…

Un bon début cette semaine 1 de vacances. J'aime particulièrement la "paume de pierres blanches" ; au bout du bras on voit bien la main qui passe sur l'aire de repos.

Anonyme a dit…

c'est revenu comme avant. avant, c'était le bordel.
Marie.

Chri a dit…

@ Terre indienne Si vous veniez par ici, je vous LE montrerais!

Chri a dit…

@ Marie Donc c'est pas bien, maintenant? J'y comprends pus rien.

Anonyme a dit…

Marie pense comme moi, si j'ai bien compris : c'est bien maintenant et c'était bien naguère. La planche de diapos nous on n'aime pas .
Mais c'est vous qui voyez,on fait juste un peu pression.
Zin Cognito

Chri a dit…

@ Zin: Zin, je boue Zin!

Brigitte a dit…

Pareil je suis contente de retrouver "ma page "comme avant, avant !!!

Je ma sens moins seule ...

La souche est magnifique un très beau décor naturel .Vient elle de ce petit coin de rivière que tu décris si bien ? Il a l'air bien sympa en tous cas .
A bientôt pour la semaine 32

Chri a dit…

@ Brigitte: J'aimais bien les diapos, moi...
Oui, elle vient de là, la souche! L'eau est à treize... mais toute l'année...

Nathalie a dit…

Bon si je comprends bien, j'ai raté un changement de look qui n'a pas duré longtemps. Ah si on pouvait faire pareil avec les coupes de cheveux : quand la coupe ne vous plait pas, on revient à ce qu'on avait avant !

Moi j'ai aimé la description des bacheliers heureux, la girafe des célestins que je ne connaissais pas mais que j'ai très envie d'aller voir et surtout la nouvelle sculpture du jardin : très belle trouvaille !

Chri a dit…

@ Nathalie J'aimais bien le nouvel habillage mais pas les visiteurs...
Une expo qui dit beaucoup de choses remuantes sur l'absence... définitive.
La souche, elle es rapportée du bord de la Sorgue vers la SPA, là-bas...

Publications les plus consultées