18 septembre 2013

Tombé, l'amoureux




Un homme amoureux ça se reconnaît. De loin. 
C’est bienveillant, ça se tient un peu plus droit, ça marche plus vite, c’est distrait et ça sourit bêtement.
C’est donc un homme amoureux qui a enfourché sa moto ce matin là.
Ils s’étaient rencontrés presque un mois auparavant dans une salle de restaurant. Lui devait y manger avec des amis qui lui ont fait faux bond, elle, elle a attendu quelqu’un qui n’est pas venu. Le destin, quand il s’en mêle sait comment s’y prendre. Ils étaient à une table l'un de l'autre. Ils se sont souris puis ils ont mangé ensemble et ils ont très peu parlé. Ils se sont séduits et en une semaine c’était plié, ils entraient dans le monde merveilleux, au moins au début, des gredins amoureux. La ville où ils vivaient était devenue souriante, tous les restaurants étaient accueillants et ils s'y régalaient en se regardant dans le blanc des yeux avec une telle intensité qu'ils manquaient parfois de croquer dans l'assiette. Bien sûr tous les films qu’ils voyaient étaient superbes même s'ils n'en regardaient pas longtemps: un peu après le générique ils étaient déjà dans le cou l'un de l'autre. La seule vue de deux pigeons roucoulant dans un parc leur provoquait des soupirs d’aise, des regards énamourés et des désirs d'embrassades…  
C'est dire à quel point ils étaient contaminés.
Tout ou presque de ce qu’elle faisait, disait, pensait, portait était magnifique, sublime, si drôle, séduisant, charmant, comme ça te va bien cette jolie robe et l’inverse presque pareil. Elle, elle qui avait un peu tiré le frein à main au départ, elle sortait d’une rupture qui l’avait profondément blessée, elle n'était pas prête à revivre certaines situations mais finalement, elle s’était laissée emporter par l'orage et ses éclairs tonitruants. Elle le trouvait amusant, sensible, fort, protecteur, beau, prévenant, à l’écoute... Il la faisait tellement rire avec ses vêtements qu'il jetait négligemment n'importe où et puis ce désordre qu'il savait créer en un tour de mains... Ce gars m'offre une fleur par jour tu te rends compte? Bref, il était vite devenu l'homme parfaitement IDEAL. 
Et elle était très heureuse d’avoir su poser son cœur dessus !
Dans deux jours, ça ferait un mois qu’ils habitaient ensemble. Un joli petit nuage au quatrième sans ascenseur. En dehors de leurs boulots, ils n’en descendaient que très rarement. Ils allaient faire prendre l’air à leur bonheur tout neuf et puis ils rentraient. Ils avaient déjà repeint la chambre et allaient s’attaquer à la cuisine. Ils étaient encore mieux ensemble qu’aux premiers jours. Un mois… Il fallait fêter ça. Une course à faire avait-il dit. Elle avait été étonnée qu’il sorte sans lui proposer de l’emmener… Eux qui ne se quittaient que très rarement. J’en ai pour une heure avait-il dit… Puis il était sorti.
Il a garé son engin devant la bijouterie qu’ils avaient repérée ensemble dans le quartier voisin. Il en est descendu, il a traversé le trottoir en volant à dix centimètres au-dessus du bitume. Puis, il a poussé la porte. C'est en pleine poitrine qu'il a reçu la première volée de plombs. La deuxième lui est arrivée dedans quand il était à terre.
Tout à son affaire, il n’avait pas pris le temps d’enlever son casque. Un homme amoureux c’est souvent distrait. Il est mort pendant son transfert à l’hôpital. Le bijoutier n’avait pas voulu ça mais vous comprenez, de nos jours, j’ai eu peur, ce type, dans la boutique, avec son casque…

Depuis qu'on avait, dans ce pays, autorisé les commerçants à avoir un fusil sous leurs caisses, ils ne s'en privaient pas et, encouragés par les hurlements de beaucoup, ils dégommaient à peu près tout ce qui ne leur revenait pas. 
Ainsi, notre jeune étourdi était le troisième qui tombait, criblé, dans une mer de sang, sacrifié au champ d'amour…


17 commentaires:

*Terre indienne* a dit…

AAAArgghhhhhh! Chri!!!! c'est terrible vos histoires d'amour. Mais j'ai adoré la lire, surtout le début, cette description de cet état amoureux "du début" début, le côté un peu niais (?) et pourtant....
I like spécialement
*Ils allaient faire prendre l'air à leur bonheur tout neuf"

Bonne journée Chri!

Chri a dit…

@ Terre indienne Moi, je suis simplement content quand on aime lire ce que j'ai écris!
Merci et bonne journée à vous aussi

clo a dit…

Bien vu le remix Mr Chri..votre version n'est pas plus gaie que la realité mais je prefere quand même la votre..il ya au moins un debut digne de ce nom..!!
Mais dans quelle société mourrons nous..?

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Étonnant ce dégagement absolu par rapport aux informations télévisées...
:D)

Chri a dit…

@ Michel Comment vous dites? Informations? :-)

Tilia a dit…

Mortelle, la chute !.. dans tous les sens du terme. Je ne l'ai pas vue venir. Le panneau ? je l'ai vu trop tard le panneau, prise que j'étais dans la lecture de ce joli conte... noir !

Chri a dit…

@ Tilia Noir et d'actualité... Content qu'il vous ait prise :-)

Laurence a dit…

... Pourtant, s'il avait écouté les infos plutôt que de roucouler comme un idiot d'amoureux il AURAIT SU qu'il ne faut JAMAIS porter un casque chez un bijoutier, surtout s'il est d'une certaine région de France ...

M a dit…

Les bisounours dans GTA 5 ? Mauvaise pioche... Sans rire, effrayant :(

Chri a dit…

@ Laurence L'autre jour je suis entré à la poste avec le casque encore sur la tête, j'ai vu dans les yeux du postiers qui me connait un moment d'affolement...

@ M Ah oui et il faut entendre ce qu'on entend...

Brigitte a dit…

Pfttt... C'est terrible il ne fait pas bon être amoureux et encore moins distrait !!!
C'est joliment raconté et je ne m'attendais pas à une telle chute, si je puis dire ...
Bonne fin de semaine

Chri a dit…

@ Brigitte Ah ça pour une chute, c'est une chute! En plein dans l'buffet :-)

Anonyme a dit…

Bravo Chris ! Moi aussi je n'ai deviné qu' à 2'' de la fin ! Et pourtant chez moi l'un à tête de Rom a été lynché, l'autre à tête de Maire de Croix a déclaré :" Si un Croisien commettait l'irréparable contre un Rom( sic) je le soutiendrais". Tu peux lire mon Communiqué de Presse où tu sais.
Pas la peine d'ailleurs le plus grand camp de Rom vient d'être évacué par Manuel:)Pourtant les ouvriers qui refont les escaliers de mon lotissement et poncent le béton sans masque parlent une drôle de langue...
ceci dit ton texte est très joli! Comme tu connais bien les z'amours ! L'âge ou l'expérience ?
Rol tanguy

Chri a dit…

@ Rol Les deux, Rol, les deux... Quand je dis que ça sent mauvais... Un rappeur grec antifa assassiné à coups de couteaux à Athènes...

Anonyme a dit…

oui je sais. La police athénienne sait déjà qu'il s'agit d'Aube Dorée. Vont-ils être efficaces , reste-t-il encore suffisamment de policiers ?

Chri a dit…

Jusqu'où l'aube machin a-telle infiltré la police?
(Revoir Z de Costa Gavras.)

Slevtar a dit…

Je rentre de 15 jrs en Bretagne (pour le boulot) et je rattrappe mon retard. De l'excellent Chriscot celle-là, écriture immanquable et chûte vertigineuse.
Je me doutais bien que ça allait mal finir ; genre quand il sort, sans elle, ok, il se barre : trop de bonheur tue le bonheur ; et puis 10 ans plus tard il l'appelle "dis, moi, pour les pates, bolognaises ou champignons, la sauce ?".
Mais non, t'es pire. On ne saura jamais jusqu'où ces 2 là avaient raisons.

Publications les plus consultées