18 décembre 2011

Fin de semaine 2.

Cette semaine, j'ai été attristé par la mort de Césaria Evora. La Saudade, la morna, la nostalgie de ce qui ne sera plus sont des états bien connus, elle les partageait profondément puisque dès qu'elle se mettait à chanter, sa voix les convoquait... 
J'ai en un élan de neuneuterie sirupeuse regroupé dans un même carré trois petits coeurs et j'en ai souri niaisement ému à l'écoeurement:


Ça n'a absolument aucun intérêt pour personne et peut-être même pas pour moi, mais j'ai su comment on écrivait mon nom en japonais: クリスチャン・コッタール.
J'ai joué avec une image de Nathalie d'Avignon in photos. Je l'ai inversée, j'ai exclu un canard de l'image, gardé les reflets et j'ai trouvé que ça faisait une jolie abstraction...


J'ai été content d'une phrase: "Il faut souvent se méfier de ce qu'un évident bonheur dissimule". 
J'en ai lu une autre qui m'a parlé. Elle a été écrite par Sylvain Tesson dans son très beau livre: Dans les forêts de Sibérie: "Pointillé des pas sur la neige, la marche couture le tissu blanc..." 
Je me suis régalé d'Horchata achetée dans un supermarché. Une gorgée de ce breuvage, j'ai illico douze ans, je suis assis les pieds dans l'eau envoyé direct: 38° 41'13.59" N; 0° O8'08.67" E. 
Moreira. Espagne. Un petit village pêcheurs de la Costa Blanca... C'est l'été, il fait chaud les bateaux reviennent de pêche... Enfin, un ex petit village de pêcheurs parce que maintenant, il semble que ce soit devenu un gigantesque lotissement au bord de mer pour vacanciers allemands... On ne devrait peut-être jamais retourner sur ses lieux d'enfance: S'ils n'ont pas changé la nostalgie risque d'être envahissante, s'ils sont méconnaissables s'y ajoutera la colère...


J'ai été handballé par ce qu'a réussi une équipe de filles heureuses de jouer, ensemble. Ensemble... Le doigt sur un des paradoxes humain: On est définitivement, irrémédiablement seul et pourtant rien n'est plus beau, plus émouvant que des instants vécus, partagés à plusieurs, à faire quelque chose, mais ensemble. Qu'on soit un groupe de rock, un choeur de moines dans une abbaye cistercienne, une troupe de théâtre, un équipage, un couple de trapéziste,  un quatuor à cordes, une bande de doux rêveurs, un groupe de leveurs de coude, une brigade de cuisine, une équipe de chercheurs, une escouade de charpentiers, un équipage de voilier, une cellule de parti... Pour la finale, allez, les filles... Des deux côtés!
Je me suis aussi, comme tout le monde demandé vaguement agacé: Bon on le perd quand notre A? Celui dont on nous reb.. les oreilles!
Ç commence bien fire, cette ffire, qu'on le perde qu'on soit dégrdé et qu'on en prle plus! Ou différemment! De toutes façons si on le perd maintenant ça ne changera rien: Il n'y a aucun A dans Fêtes de Noël!!! 


Mon dos m'a rappelé à l'ordre: Couché! m'a-t-il ordonné. J'ai obéi. Pour l'instant.
Mais, j'ai été consolé de me lever de bonne heure puisqu'un matin j'ai vu ça:


Et ce dimanche au marché, j'ai souri à la petite fille que je suivais en ramassant les clémentines qui s'échappaient une à une par un trou du sac plastique, l'entendant s'amuser avec un accent anglais charmant: "On diwait le petite poussett'"... 
Et j'ai souri encore davantage en croisant le regard vert sorgue de "Mademoiselle est tendance" l'héroïne Des cheveux d'ange.
Ainsi donc, vous êtes bien vivante...

Bref, une semaine comme les autres, désormais, puisque... vécue, écoulée,  passée, rangée...

12 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Et finalement la saudade se... cottérise.

Chri a dit…

@Michel C'est la vie ça, on pleure le lundi et on rit le vendredi ou l'inverse!

Tilia a dit…

Pour oublier le naufrage du triple A, lire (ou relire) la BD de Fred
Le naufragé du "A"...

Pour le dos, j'ai désormais droit au port de la ceinture (tout pareil que mon époux, comme ça on fait la paire !). En plus, la rhumato m'a appris que j'ai les pieds creux et qu'il faudrait que je mette des semelles dans mes chaussures. Je ne lui ai pas dit que chez moi je suis en tongs toute la journée :D
Il me semble que de plus en plus de gens en ont "plein le dos"...
Bon courage pour ce nouvel épisode, que je vous souhaite le plus court possible.

Chri a dit…

@Tilia J'adorais cette BD de Fred et son univers dingo!!!
Pour le dos, au vu de ce qui nous est promis ça risque de ne pas s'arranger...
Bonnes Fêtes quand même à vous, Tilia!

odile b. a dit…

Décidément, Chriscot, le marché du dimanche vous réussit !

Je trouve, quant à moi, que la première photo n'a rien qui ressemble à des "neuneuteries sirupeuses" : des coeucoeurs déclinés aussi joliment, ça vous laisse pas de bois, encore moins de pierre... puisque vous les collectionnez, les regroupez, les photographiez !
Des "neuneuteries" comme ça, j'en ai glané(es) beaucoup, au fil des années. Une manie... c'est plus fort que moi, ça me saute aux yeux ; j'en trouve encore partout, souvent sur la plage : galets, bois, rouille... Tant et tellement, que j'en ai fait un immense damier qui occupe tout un pan de mur. Chaque trouvaille a son histoire et j'y suis très attachée...
Malgré le mépris que vous feignez de manifester pour votre regard posé sur ces "neuneuteries", mon p'tit doigt me dit que, inconsciemment, ça vous a conduit droit au marché du dimanche où tout est bon : l'horchata (?), les mots de la petite poussette et... surtout... "les yeux vert sorgue" de la belle dont "l'aimantante" présence au théâtre ne pouvait rester sans suite... :))
(je ne la connaissais pas, celle-là !)

Passez une bonne fin d'année, Chriscot ! Soignez bien votre dos et... prenez soin, aussi, de "Monsieur votre Coeur" !... Continuez de le motiver en le menant souvent au petit théâtre ou au marché de l'Isle, et... dépêchez-vous ! parce que... si, comme ça se dit, on perdait les trois A... eh bien, de "l'aimantante", il ne resterait plus que : "l'imntnte"... Avouez que ça sonne pas pareil... Vous risqueriez de ne plus LA reconnaître... :(

A ce régime, la dernière semaine de l'année ne peut qu'être belle : elle se termine par un samedi et un dimanche, avec, peut-être, un Noël blanc qui nous donnerait à voir le "pointillé des pas sur la neige"... (oh oui, c'est vraiment très joli, ça : "la marche couture le tissu blanc" ! )
2011 : encore une année bientôt "vécue, écoulée, passée, rangée..."

PS
Jamais entendu parler de "l'horchata"... mais ma curiosité m'a poussée à chercher, et je sens que je vais y goûter bientôt, maintenant que je sais. Evidemment, ça n'aura pas la saveur de celle dégustée à Moreira, "petit village de pêcheurs sur la Costa Blanca"... :(
PPS
Plus peinard, sans doute, d'acheter la boisson toute prête (mais où?) plutôt que de se lancer dans la mixture comme indiqué sur le site :
http://www.cfaitmaison.com/bio/souchet.html
ou encore :
http://www.bienmanger.com/1F7873_Souchet_Entier_Bio.html?ope=gg&sope=souchet&gclid=CIuMzvzEjK0CFUVTfAodmR4rlw.

Chri a dit…

@Odile Merci à vous. Je vous les souhaite belles également, sincèrement, chaleureusement!

Nathalie a dit…

Comme Odile j'ai fait des recherches sur l'horchata que je ne connaissais pas et comme elle je suis tombée sur le site cfaitmaison.com qui donne plein d'infos passionnantes. Encore tout un univers qui s'ouvre...

Nathalie a dit…

Joli récit de la semaine. Bientot une année à ranger derrière nous aussi. Mais on peut aussi regarder devant - une toute nouvelle année à ouvrir comme un cadeau (sans mal au dos de préférence...)

véronique a dit…

Une semaine riche en évènements divers .... variés ! tout fout le camp Chriscot, Césaria Evora, les souvenirs d'enfance, le triple A.. mais soyons positifs, vos "ptits coeurs" seront toujours là pour vous, l'Horchata ravivera quand même, un peu, votre nostalgie et c'est pas si mal, vous aurez encore autant de couchers que de levers de soleil...

Juste un truc qui me taquine : je ne saurai jamais si Mademoiselle cheveux d'ange" existe vraiment ! j'aimerais bien !

Bonne semaine クリスチャン・コッタール.

signé : ベロニケ

Anonyme a dit…

Une semaine "comme les autres"... pas tout à fait, une fois écrite et illustrée de cete manière.
J'aime beaucoup cette nouvelle rubrique.
slev

Chri a dit…

@Nathalie: Oui, surtout une année qui se pointe avec son joli museau de Mai...

Chri a dit…

@ ベロニケ: Merci à vous! Allez je vais vous dire pour "Mademoisellestendance": Même si je ne la connais pas, elle existe, je l'ai vue, elle avait ses si beaux cheveux!

@Slev: Merci! Je vais essayer de la tenir! Belles fêts à vous sous les alizées...

Publications les plus consultées